A quatre jours du premier match de Coupe du monde contre l‘Uruguay, l’Egypte ne sait pas encore si elle peut faire jouer Mohamed Salah ou pas. C’est ce qu’à laissé entendre en tout cas  l’adjoint du sélectionneur Hector Cuper. L’attaquant de Liverpool a bien repris l’entraînement dimanche en solitaire mais de là à pouvoir être prêt vendredi il  y a un pas que le staff technique n’est pas sûr de franchir : « Nous avons encore quatre jours avant le match et nous déciderons de la situation de Salah quelques heures avant le match, a confié Oussama Nabih, la récupération de Salah se passe bien mais nous ne pouvons pas parler maintenant de sa participation contre l’Uruguay ». De son côté, Leheita, directeur de la communication, a  donné des détails sur la situation du natif de Basyoun en se voulant rassurant : « Salah a un programme solide dans le gymnase avant de prendre part à la deuxième  séance d’entraînement  de l’équipe à Grozny. Il effectue également des exercices de course légère autour du stade. Le programme de traitement se passe bien et la position du joueur sera déterminée peu de temps avant le match de l’Uruguay. » En fait ce sont 80 millions d’Egyptiens qui continueront à retenir leur souffle jusqu’au retour dans le onze de départ  de leur attaquant providentiel .

@2022mag.com