Les deux matches en retard de la trente troisième journée concernaient les deux premiers du championnat. Pas de jaloux tout le monde a gagné. Après sa suprenant défaite à domicile la semaine passée, le Zamalek  a remis les pendules à l’heure en étrillant Al Ismaily (3-0) grâce à des réalisations signées Bassem Morsi (7’), Ahmed Tawfik (8’) et Maarouf Yusuf et en soignant par la même occasion la différence de buts (+42). De son côté, Al-Ahly a fait à peine moins bien en dominant Al Masry (2-0) grâce à des buts de Moemen Zakareya (6’) et Abdellah El-Said (20’ sur penalty). Les Red Devils (34 matches) demeurent à six points de la formation dirigée par Jesualdo Ferreira ( 33 matches). A quatre journées, le miracle est encore possible pour Al-Ahly. Mais alors un tout petit miracle.

@2022mag.com