Les jours passent  et  la Premier League  égyptienne est toujours dans le flou. En attendant une décision finale quant à la reprise ou pas de la compétition, l’unanimité du départ se délite. De plus en plus de voix commencent à plaider pour une annulation pure et simple du championnat. La derrière en date est celle de Mahmoud « Shikabla  » Abdel-Razeq. En effet  l’attaquant international du Zamalek estime que la meilleure solution serait de stopper définitivement la Premier League et de commencer plutôt à préparer la nouvelle saison : » La chose la plus importante est la sécurité des joueurs, a-t-il affirmé lors d’une émission de la télévision nationale, nous devons savoir que tous les joueurs ont des familles et qu’ils ont peur pour eux. Je pense que nous devons attendre la nouvelle saison, surtout que l’on constate l’augmentation du nombre de  nouveaux cas de personnes contaminées par le  coronavirus.

Puis, s’adressant à ceux qui regardent vers l’Europe pour conforter leur volonté de relancer la saison, l’interrnational égyptien retorque :  « Ce qui se passe en Europe et en Allemagne en particulier  est différent de ce qui nous attend en Egypte. En Bundesliga,  les clubs n’ont que sept ou huit journées   à disputer pour clôturer leur championnat, alors qu’ici nous avons encore toute une phase retour à accomplir. En effet, alors que la compétition a été stoppée au lendemain de la 17 journées, il en reste autant à  disputer sachant que la Premier League compte 18 clubs. A noter que le Pharaon est  sur la même ligne que son président, Mortada Mansour,  qui a demandé il y a quelques jours à la Fédération Egyptienne de football (EFA) de décréter une saison blanche sans titre ni  relégation. Hormis le Zamalek, cinq autres clubs sont également  favorables à cette, en l’occurence  Ismaily, Masry, Smouha, Tanta et Wadi Degla.

@2022mag.com