Elles ne se sont plus affrontées depuis le 1er février 2012 : cet après-midi, le Ahly du Caire et Al-Masry de Port-Saïd se retrouvent pour la première fois depuis le dramatique après-match qui avait fait 72 morts.

La rencontre est programmée à huis clos et sur terrain neutre, en début d’après-midi à Gouna, près de la Mer Morte. Le drame de 2012 était intervenu dans un contexte tendu de division de la population, entre partisans et opposants du régime déchu du président Hosni Moubarak.

Sans surprise, les familles des supporters tués en 2012 ont appelé à un boycott du match. De son côté, le Ahly a décidé de maintenir la rencontre. « Ce match sera joué dans l’intérêt du football égyptien et les droits des victimes seront respectés », a expliqué Mahmoud Taher, le président des Diables Rouges.

Au même moment, se déroulera une nouvelle audience du procès dans lequel 73 accusés, dont neuf policiers, sont poursuivis pour avoir tué des Ultras du Ahly.

Le Ahly occupe la 4e place du classement, et Al-Masry la 14e après dix-sept journées.
@2022mag.com