Le propriétaire du Pyramids FC,  Turki al Sheikh, ne plaisantait pas lorsqu’il disait qu’il était là pour faire de son club le nouveau monstre de la Premier League. En tout cas, dès sa première saison la formation du Saoudien a appris à terroriser les deux géants historiques. Victorieux  d’Al Ahly lors des deux manches (2-1, 1-0), Pyramids a battu mardi dernier le Zamalek (1-0, but d’Ali Gabr à la 25′ ) après l’avoir tenu en échec (3-3) lors du match aller. Résultat des courses, le nouveau riche occupe la place de leader avec trois longueurs d’avance sur le Zamalek et cinq sur Al Ahly. Petit bémol, ses concurrents possèdent respectivement un et deux matches  de plus à disputer.

Pyramids FC 2019

Pyramids FC 2019

N’empêche, cette nouvelle donne a rendu heureux l’entraîneur argentin du nouveau boss de la PL : « C’était un grand match entre deux grandes équipes, s’est réjoui Ramon Diaz en conférence de presse, je tiens à remercier mes joueurs, ils se sont bien battus sur  le terrain Nous sommes dans  notre meilleure forme, nous avons incroyablement performé face à une énorme équipe. Certes, nous avons commis des erreurs, mais nous les corrigerons à l’avenir ».

L’ancien coach commence à croire au titre :  » Nous pouvons toujours gagner la ligue. Nous sommes au sommet de la ligue et nous allons travailler dur pour remporter tous nos matches restants.J’offre ce leadership à Turki Al-Sheikh pour avoir cru en moi. Nous aurons toujours un défi difficile à relever, mais je veux continuer le voyage jusqu’au bout ». A noter que lors de ce chi-oc ay sommet, le Brésilien Dunga a tenu à jouer alors qu’il venait d’apprendre le décès de son père l’après-midi même du match.

@Cheikh Mabele