Le gouvernement égyptien n’a toujours pas fixé de date pour la reprise de la Premier League dont la compétition est suspendue depuis les incidents qui avaient fait 22 morts le 7 février autour du match ENPPI-Zamalek. Il devait prendre une décision mercredi dernier, mais le massacre par l’armée de l’Etat islamique de 20 chrétiens égyptiens en Libye a chamboulé le calendrier du gouvernement. Dans une déclaration à télévision nationale dimanche, le Premier ministre, Ibrahim Mahlab, a fait état de ses priorités: “ J’espère que la Premier League reprendra mais dans la sécurité et une saine atmosphère. Nous n’avons pas la volonté d’annuler la compétition, mais notre priorité aboslue est la sécurité.” Ibrahim Mahlab a précisé que son cabinet se réunira le weekend prochain pour décider de la conduite à suivre. “Il semblerait toutefois que si reprise il y a, elle se fera sans la présence des supporters.

 @2022mag.com