La question du retour des supporters dans les stade d’Egypte revient régulièrement depuis l’instauration du huis-clos en 2012 à la suite de violents incidents  qui avaient fait  72 morts et des dizaines de blessés à Port-Said. les autorités responsables de la sécurité publiques restent inflexibles. Elle viennent d’estimer  » peu probable » la levée de l’interdiction. En tout cas pas avant la fin de la saison en cours. Le huis clos sera maintenu selon une déclaration de Sarwat Swelam, le directeur général de la Fédération égyptienne de football (EFA). Rien de surprenant, sauf le prétexte avancé pour expliquer ce énième report de l’ouverture des tribunes aux fans : « Après avoir joué trois matches du deuxième tour de la ligue,  a confié le représentant de l’EFA, il est très difficile de lever l’interdiction de la foule, car il sera injuste pour les équipes qui ont déjà joué les matches du premier tour sans la présence de leurs fans »!  Toutefois, le ministère de l’Intérieur et l’EFA pourraient  faire un effort et permettre au public de suivre les matches de la Coupe d’Egypte qui en est au stade des huitièmes de finale.

@2022mag.com