Mauvaise nouvelle pour le Zamalek, qui devra se passer de son imposant défenseur burkinabé, Mohamed Koffi, jusqu’à son retour de la Coupe d’Afrique des nations. Le 9 février au plus tard en cas de bon parcours de son équipe jusque dans le dernier carré. Koffi faisait déjà partie il y a deux ans de l’expédition des Etalons en Afrique du Sud et en était revenu avec la médaille d’argent, battu seulement par le Nigeria en finale..

Suspendu en championnat pour trois matches, l’Etalon manquera la rencontre du 3 janvier contre Petrojet. Après des débuts laborieux au Caire, Koffi a fini par imposer sa puissance, sa combativité et son sens du placement, au point de devenir le chouchou des supporters. C’est en partie grâce à lui que le Zamalek s’est transformé en forteresse imprenable, qui n’a encaissé que 8 buts en 14 matches.

 

@2022mag.com