La Fédération égyptienne de football (EFA) a annoncé en ce début de semaine que désormais les clubs égyptiens, toutes divisions confondues, ne pourront plus recruter de gardiens de buts étrangers. Une règle qui avait appliquée pendant de nombreuses années et ce jusqu’en 2009. Cette décision répond aux nombreuses critiques soulevée par des entraîneurs locaux pour protester contre la raréfaction des joueurs de qualité à ce poste et la faiblesse de la formation. Il n’a pas été précisé jusqu’à quelle date sera applicable cette mesure  sur les keepers .L’EFA n’a cependant pas touché au quota de joueurs étrangers autorisés qui reste de cinq pour les clubs de la Premier League, deux en deuxième division et un en troisième division. A noter que la Fédération saoudienne de football avait également interdit le recrutement de gardiens étranger avant de finir par la lever.

@2022mag.com