Après trois matches de championnat sans le moindre succès,  Al-Ahly a enfin retrouvé le chemin de la victoire. Le double champion d’Afrique sortant a en effet battu ENPPI (2-1) grâce à un doublé capital du Tunisien Ali Maâloul… dans le temps additionnel. Depuis la 76e, les Diables Rouges étaient pourtant menés à la marque après le but de Mostafa Shalaby. Mais Maâloul a réussi à arracher un précieux succès -buts aux 90e+4 puis 90e+7-, à un peu plus d’une semaine de la finale de la Ligue des champions d’Afrique.

Al-Ahly était affaibli puisque Pitso Mosimane était encore privé de cadres pour ce match et alignait une inédite charnière centrale Hany-Rabia. Par ailleurs, il ne disposait d’aucun de ses milieux titulaires et a disposé son équipe en 4-4-2, avec El-Shahat, Mohamed, Koka et Afsha dans l’entrejeu, Sherif et Salah Mohsen étant aux avant-postes. Grâce à cette victoire in extremis, le Ahly recolle à quatre points du Zamalek, et ne compte plus que deux longueurs de retard sur Pyramids. Al-Ahly doit encore affronter Sharqia El Dokhan mercredi, avant de se rendre à Casablanca pour y affronter le Wydad en finale continentale, dont le match est programmé le lundi 30.

@Samir Farasha