C’est probablement une soirée que n’oubliera pas de sitôt Juan Carlos Garrido, le technicien espagnol du Ahly du Caire. Assis le banc des Diables Rouges, ce dernier a assisté à la débâcle à domicile de son groupe aux dépens de l’Ittihad Alexandrie, un adversaire pourtant moins bien classé que lui, puisque coincé dans la deuxième moitié de tableau. Un nouveau résultat négatif pour les Cairotes quatre jours après le nul contre Wadi Degla (0-0).

Mercredi soir, Ittihad a tout simplement humilié le récent vainqueur de la Coupe de la Confédération africaine (4-1 au Cairo international stadium). A la pause, les visiteurs, entraînés par Hossam Hassan, ancien buteur vedette du Ahly, avaient deux buts d’avance grâce à l’international éthiopien Umed Oukri et à Mohamed Hamdi (45+1).

En seconde période, le match a viré au cauchemar puisque Ittihad a ajouté deux nouveaux buts par l’intermédiaire du Zambien Félix Katongo (75) et Rami Adel (83). Le Ahly a sauvé l’honneur grâce à son Ethiopien, Saladin Saïd dans le temps additionnel. A l’arrivée, une deuxième défaite cette saison pour le Ahly après 14 journées et déjà dix points de retard sur les frères ennemis du Zamalek, leader qui compte il est vrai deux matches de plus que le Ahly.

 

@2022mag.com