Tant que les compétitions nationales de clubs n’ont pas repris,les sélections restent à l’ombre et les sélectionneurs dans l’attente. En Egypte, Hossam El-Badry est sorti du silence il y a quelques jours. Juste après l’annonce de la date du redémarrage (le 25 juillet)  de la Premier League. Le boss des Pharaons affirme qu’il suivra avec attention le processus :  » « Nous sommes attentifs au retour des compétitions, qui seraient progressives pour assurer la sécurité et la préparation des joueurs », a-t-il confié dans les colonnes du site officiel de la Fédération nationale. Il a également assuré que lui et son staff auront besoin d’avoir des internationaux au top niveau  lorsque viendra le temps des éliminatoires de la CAN 2021( plutôt 2022) et du Mondial 2022.

El Badry a précisé par ailleurs qu’il est en contact permanent avec son homologue Shawky Gharib responsable de la sélection. U23 qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo, reportés rappelons-le à l’été 2021 en raison de la pandémie du coronavirus : « Chaque étape a ses propres priorités. Il y aura une plue grande concentration sur l’équipe nationale senior dans la période à venir en raison de ses engagements précoces avant de se consacrer aux U23″. Pour mémoire, les Pharaons ont fait des débuts très moyens dans les éliminatoires de la CAN 2021 avec deux matches nuls. Le premier à domicile face au Kenya (1-1) et le deuxième à Moroni  contre les Comores (0-0).

@2022mag.com