Le débat sur l’annulation ou la reprise de la Premier League n’en finit pas dans une Egypte où la pandémie du coronavirus  est encore prégnante. Selon les informations relayées par les médias spécialisés locaux, une majorité des voix se dégage en faveur d’un stop de la compétition.  C’est ainsi que le président. de l’Ittihad d’Alexandrie affirme que son club ne sera pas scandalisé si une telle décision était finalement prise et même avec le sacre d’Al Ahly comme champion : »La ligue est suspendue depuis près de trois mois maintenant et il a été annoncé que nous reprendrions l’entraînement ce mois-ci,  a confié  Mohamed Moselhy à une station de radio locale, mais nous n’avons pas encore reçu d’avis officiel. Nous espérons tous que la ligue reprendra si les autorités prennent les mesures de précaution nécessaires ».

Ittihad Alexandrie (crédit  phoor page facebook Ittihad)

Ittihad Alexandrie (crédit phoor page facebook Ittihad)

Puis, le président,dont le club est bien calé à la cinquième place,ajoute  :  » l y a 14 clubs qui ont envoyé des lettres officielles demandant l’annulation de la ligue et acceptant de couronner les champions d’Al Ahly, et le président de Zamalek, Mortada Mansour, était d’accord avec cela au début. Al Ahly est loin devant Arab Contractors, qui sont leurs plus proches concurrents en championnat  On pourrait dire qu’il reste encore beaucoup de chemin à parcourir, mais tout le monde sait qu’Al Ahly gagnera à la fin. Cela ne nous dérange pas d’annuler la ligue, mais cela affecterait d’autres équipes qui se battent pour les trois premières places et d’autres qui tentent de sortir de la zone de relégation ». Une vrai quadrature du cercle.On sait bien que ce genre de mesure satisfera certains (le champion et les qualifiés pour des compétitions continentales), ne dérangera pas d’autres ( ceux du ventre mou) et horrifiera  quelques uns; ceux concernés par une relégation.

@2022mag.com