C’est à Al Ain  aux Emirats arabes unis que le Ahly tentera vendredi soir de   gagner la Super Coupe d’Egypte qui lui avait été ravie la saison dernière par le Zamalek. Pour atteindre son objectif, les  champions en titre  devront marcher sur Al Masry. Un adversaire qu’ils connaissent très bien et devant lequel ils s’étaient imposés  difficilement  (2-1) en finale de la Coupe. En outre, Al Masry  tient bien son rang cette saison en Premier League  dont il occupe la troisième place après 17 journées. C’est donc un adversaire capable de donner du fil à retordre à n’importe quel adversaire et que les Cairotes respectent : » Nous ferons de notre mieux pour remporter la Super Coupe,  a ainsi confié leur entraîneur Hossam El-Badry, ce sera un bon début d’année, d’autant plus que nous voulons surmonter notre défaite dans la même compétition l’an dernier contre Zamalek. Masry est un adversaire coriace, il a faim de victoires. Nos confrontations ont toujours été très disputées. Y compris la finale de la Coupe d’Egypte que nous avions remporté. Et je suis sûr qu’ils chercheront à se venger ». Le boss des Diables Rouges a raison, d’autant qu’Al Masry veut absolument inscrire son nom au palmarès d’une compétion que son adversaire a gagné  à neuf reprises  depuis sa création en 2001.

@2022mag.com