La course au titre de champion a, peut-être, perdu un candidat sérieux hier soir, le champion en titre Ahly. Opposés dans l’après-midi à ENPPI, le dauphin du Zamalek en championnat, les Diables Rouges cairotes ont en effet été battus (1-0) par un adversaire solide et très bien organisé, à défaut d’être menaçant sur le plan offensif.

Cette troisième défaite dans ce championnat éloigne les champions sortants un peu plus de leurs grands rivaux du Zamalek, par la faute de Mahmoud Kaoud, le milieu offensif d’ENPPI, auteur du seul but de la rencontre (75e).

Pour ce match au sommet, le technicien espagnol Juan Carlos Garrido avait décidé d’intégrer dans le groupe sa nouvelle recrue nigériane Peter Ebimobowei, lancé juste après le but d’ENPPI. Mais ce coup de poker n’a pas abouti.

Pendant cette rencontre largement dominée par le Ahly (63% de possession), Emad Meteb s’est rendu coupable d’occasions gâchées, par trois fois au moins. De quoi provoquer la colère de son coach, qui s’interroge sur le manque d’efficacité récurent de ses troupes.

Ce résultat installe ENPPI à trois points seulement du Zamalek, tandis que le Ahly reste planté à la 3e place, avec un point d’avance seulement sur Wadi Degla et deux sur Misr El Makasa, même si le club cairote compte toujours un match en retard.

La situation devient en revanche inquiétante pour ce Ahly loin de sa meilleure forme, et qui n’a remporté qu’un seul de ses cinq derniers matches de championnat…

 

 

@2022mag.com