Le sélectionneur de l’équipe de France, Didier Deschamps, aime bien l’ordre des choses. L’ancien champion du monde est à la tête de Bleus depuis 2012 et le sera au moins jusqu’en juillet 2018 à l’issue du Mondial russe. Alors que le quotidien madrilène El Pais évoque la possibilité de voir Zinedine Zidane à son poste, il ne se démonte pas. Il en convient même: le boss technique du Real Madrid lui succèdera un jour, mais pas tout de suite: « Je suis persuadé qu’il finira sélectionneur de l’équipe de France, au vu des liens qu’il a avec ce pays, cette équipe « , a confié le Basque sobrement et calmement au journaliste espagnol. Avant de préciser les choses : « Nous nous connaissons bien et je ne le vois pas comme une menace. Il aura un jour mes responsabilités, mais pour le moment, je suis là!  » Et peut-être pour plus longtemps que prévu si les coéquipiers de Paul Pogba ont la bonne idée de réaliser une grande Coupe du monde voire de la remporter. Le président Noël le Graët réélu il y a quinze ours pour quatre ans pourrait le prolonger le contrat de l’ancien milieu de terrain défensif.

@2022mag.com