Le très jeune  milieu de terrain  Burkinabé ,Cyrille Bayala,  23 ans, fait une excellente première partie de saison avec l‘AC Ajaccio, troisième  de la Ligue 2  et sérieux  candidat  à la montée en Ligue 1. Dans un entretien accordé à nos confrères de dzairworld.com, il a évoqué la campagne des éliminatoires du Mondial 2022 qui débutera en mars prochain  et qui verra lez Etalons du Burkina Faso batailler dans le même groupe que l’Algérie.

Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il reste confiant sur les chances des siens face aux champions d’Afrique en titre: « C’est assez compliqué, a-t-il confié,  car il n’y a qu’une seule équipe qui doit sortir de ce groupe. Aujourd’hui, en Afrique toutes les formations sont difficiles à jouer. C’est une poule qui n’est pas facile. C’est à nous de mettre les ingrédients nécessaires pour passer à l’étape suivante ».

 Mais s’il admet que  les Fennecs peuvent être légitimement considérés comme les favoris de la poule, le natif de Ouagadougou estime que rien n’est joué pour autant :  » Au vu des derniers résultats, je pense que c’est l’Algérie qui est favorite . Nous avons aussi notre mot à dire dans ce groupe. Nous avons des arguments. On fera tout pour essayer de nous qualifier pour la Coupe du monde.Nous sommes un groupe assez homogène. Il y a de la jeunesse et de l’expérience. On a des joueurs qui sont dans de grands clubs et qui sont compétitifs. Je pense que ce sera l’une de nos forces. Le plus important c’est d’avoir ce genre de joueurs qui apportent cette fraicheur à notre sélection nationale ».

Pour mémoire, les deux sélections s’étaient croisés au dernier tour des éliminatoires du Mondial 2014  et c’était  l’Algérie qui avait  composté son billet pour le Brésil. Avec l’ excellente performance que l’on sait.

2022mag.com