Le CS Constantine a fait appel à François Bracci pour succéder à Abdelkader Laïche dont la signature du contrat datait d’une semaine seulement. Le coach français qui a pris son service lundi sera sur le banc samedi 7 mars lors du match contre le MO Bejaia, leader du championnat de Ligue 1. Le natif de Beinheim n’arrive pas en terre inconnue, puisque c’est avec le grand club de Cirta  qu’il a connu sa première expérience d’entraîneur en Algérie. Dans sa première déclaration François Bracci s’est dit très heureux de retrouver l’un des doyens ( avec le MC Alger) des clubs algériens “ Le CSC est une légende qui dure depuis plus d’un siècle, il appartient à une ville de football qui ne vit que pour ce sport,avec cette folie et forte pression populaires qu’il faut savoir gérer et vivre avec, comme Marseille, quoi .» L’objectif en championnat assigné au technicien corse par le président Omar Bentobal est le même que celui qui avait été fixé à Abdelkader Laïche, c’est-à-dire  une place dans le top 5. Après 21 journées, le CS Constantine  occupe la 10ème place à six points…du podium.

 @2022mag.com