Hamdi Harbaoui, Charleroi, n’est pas le seul ce dimanche à affronter un ancien club qu’il a tant aimé (Lokeren). Le milieu offensif Idir Ouali  (28 ans) est dans la même configuration. Un peu plus dramatique  car avec Courtrai il sera opposé à Mouscron, un club où il  passé 4 saisons entre 2006 et 2010, et qui menacé de relégation. Le Franco-Algérien déplore cette situation, mais il sait qu’il fera le job « Je leur souhaite de tout cœur le meilleur, a-t-il confié  au quotidien belge La Dernière Heure, mais nous allons tout faire pour gagner. Nous sommes des professionnels, nous avons notre fierté. Nous l’avons prouvé à Charleroi. Maintenant, si nous devions condamner les Hurlus à la descente, j’avoue que j’aurais un pincement au cœur… ». Cela embêterait le natif de Roubaix qu’il conserve d’excellents souvenirs de son passage à Courtrai:   » Chaque joueur a un attachement particulier par rapport à son premier club. Je suis vraiment déçu pour eux. S’ils devaient descendre, j’aurais vraiment des sensations désagréables. Évidemment, je préférerais largement que ce soit Westerlo qui descende mais le KVK jouera son rôle d’arbitre. Que le meilleur gagne et se sauve ». Le joueur est bien placé pour parler des affres de la relégation puisqu’il a vécu ces moments terribles avec Le Mans en France et avec  Paderborn en Allemagne.

@Cheikh Mabele