C’était attendu : les Sang et or ont validé leur qualification pour les quarts de finale de la LDC africaine à deux journées du terme de la phase des poules. Le Wydad consolide son statut mais perd son coach Benzarti

Entré en jeu après une vingtaine de minutes en remplacement de l’Algérien Belaïli blessé, Hatem Jouini a inscrit une vingtaine de minutes plus tard le but de la qualification pour l’Espérance de Tunis. A ce moment précis du match disputé à Kampala, le KCCA tenait encore en échec les Sang et Or.

Jouini a marqué à la 41e, juste à la pause, moment propice s’il en est sur passe de Chaalali. En seconde période, l’Espérance, qui avait gagné l’aller 3-2 après avoir été menée 2-0, a continué de pousser pour inscrire un second but. En vain.

Il est à noter que le gardien ougandais Charles Lukwango a été exclu à deux minutes de la fin du temps réglementaire, ce qui a contraint son coach Mike Mutebi à sortir Sadam Juma pour faire entrer le gardien réserviste Tom Ikara.

Grâce à ce court mais si précieux succès, l’Espérance consolide sa première place avec dix points et ne peut plus être rattrapée par Township Rollers et Kampala CCA (3 points chacun). La formation tunisoise rejoint donc l’ Etoile du Sahel, sa grande rivale nationale qui s’est qualifiée la veille pour les quarts de la LDC.

Al Ahly s'est bien rattrapé  en battant deux fois les Rollers Townshio (photo cafonline.ocm)

Al Ahly s’est bien rattrapé en battant deux fois les Rollers Townshio (photo cafonline.ocm)

Dans le même groupe, le Ahly du Caire a lui aussi fait un pas important vers la qualification. Les hommes du Français Patrice Carteron sont allés s’imposer à Gaborone aux dépens des Township Rollers sur la plus petite des marges (1-0). Le but victorieux est l’œuvre de la recrue alhaouie, le défenseur central malien Salif Coulibaly, qui a délivré les Diables Rouges cairotes à la 81e minute.

Le Ahly compte sept points désormais, à trois longueurs derrière l’Espérance. Il se déplace le 17 aout à Tunis avant de recevoir Kampala CCA le 28 aout. Une victoire lui suffit pour décrocher son billet pour les quarts. Une performance dans les cordes des Egyptiens qui débutent le championnat national le jeudi 2 aout contre Ismaili.

Autre résultat attendu, celui du Wydad de Casablanca qui recevait en début de soirée le Horoya Conakry. Après le nul 1-1 de l’aller, le champion d’Afrique en titre n’a pas laissé trainer les choses : il a inscrit deux buts dans les vingt premières minutes, par son stoppeur ivoirien Comara (11e) puis par Mohamed Ounnajem (18e) sur un service en retrait du Nigérian Michael Babatunde, l’une des grands hommes de ce match. Le Horoya n’a jamais été en mesure de contester la supériorité des Wydadis, qui auraient pu inscrire deux ou trois buts supplémentaires si Khadim Ndiaye, le gardien sénégalais du HAC, n’avait pas tout arrêté.

Le WAC compte huit longueurs, trois de plus que les Mamelodi Sundowns et le Horoya. C’est entre ces deux-là que devrait logiquement se jouer le deuxième billet pour les quarts dans le groupe C. Peu de temps avant le match, la fédération tunisienne a annoncé la nomination de

WA Casablanca (photo cafonline)

WA Casablanca (photo cafonline)

 sur le banc des Aigles de Carthage.

Enfin, il convient de noter le résultat nul décroché par le Mouloudia d’Alger qui recevait le TP Mazembe (1-1). Meshack Elia, le joker du TPM entré à la pause, a ouvert la marque deux minutes après son arrivée sur le terrain. Et c’est le talentueux Walid Derrardja qui a égalisé à la 70e pour les hommes de Casoni.

Le MCA occupe la deuxième place à cinq points du TPM (10 pts) et une longueur devant Sétif. Il faudra que les Algérois réussissent un résultat à El-Jadida le 18 aout tout en espérance que le TPM accroche Sétif chez lui. Rien d’impossible.  La 6e et dernière journée risque alors d’être décisive entre les deux cadors algériens qui se défieront le 28 aout à Alger.

@Samir Farasha