La 3e journée de la phase de poules des Coupes d’Afrique a débouché sur la première victoire, à l’extérieur qui plus est, du représentant libyen, Al Ahly Tripoli,  en LDC. Succès important de l’ES Tunis en Afrique du Sud.

 On ne peut pas vraiment dire qu’on l’ait vu venir, celle-là ! Et pourtant, le Ahly tripolitain est allé chercher en terre zimbabwéenne un superbe succès (4-2) acquis aux dépens de l’accrocheuse formation de Caps United. Et pourtant, les joueurs dirigés par l’Egyptien Talaat Youssef menaient (3-0) après seulement 25 minutes ! Après le penalty transformé par l’international tunisien Sameh Derbali (17e), Salem Ablou doublait la marque deux minutes plus tard ! Muaid Ellafi corsait l’addition à la 25e (3-0). Il n’y avait qu’une équipe sur le terrain à Harare, et les Libyens contrôlaient ensuite les débats pendant toute la seconde période, avant d’inscrire leur dernier but (81e) toujours par l’intermédiaire du Tunisien Derbali. Le sursaut d’honneur des locaux intervenait dans les dernières minutes, quand Pfumbidzai (87e) sur penalty puis Zvirekwi (90e) réduisaient l’écart.

 La belle affaire de m'USM Alger face au Zamalek (1-1) Photo cafonline.com


La belle affaire de m’USM Alger face au Zamalek (1-1) Photo cafonline.com

Ce succès, conjugué au nul de l’USM Alger au Zamalek (1-1) permet au club libyen de revenir à un point des « Chevaliers Blancs » du Caire. Ces derniers ont bien failli perdre la tête après avoir encaissé un but dans la première demi-heure par Farouk Chafai. Mais à force d’insister, les Cairotes ont égalisé, grâce à Emmanuel Mayuka, l’attaquant international zambien, passé par l’Angleterre et la France, on s’en souvient. 1-1 à l’arrivée et la certitude qu’il faudra batailler ferme tout au long des trois derniers matches pour terminer à l’une des deux premières places.

L’ES Tunis mate le champion en titre

L’autre belle surprise est à mettre au crédit de l’Espérance de Tunis, tombeuse du champion sortant, le Mamelodi Sundowns (2-1). Pitso Mosimane, qui a récemment perdu le titre national, ne s’attendait probablement à une telle performance collective de Taragi, qui a très rapidement pris les devants par l’intermédiaire de sa pépite, Taha Yacine Khénissi (6e). Pris à froid, le club de Pretoria réagissait rapidement et égalisait, grâce à S’bu Vilakazi (21e). L’Espérance, qui a réalisé une belle saison au plan national, ne lâchait rien et continuait de batailler pour le gain du match. Le destin basculait sur un nouveau penalty, à la toute dernière minute du temps règlementaire, transformé par l’inévitable Khénissi (3e but dans la phase de poules). Voici les Sang et Or seuls en tête avec sept points, deux longueurs devant les Ethiopiens du Saint-George vainqueurs 1-0 du V.Club (RDC).

Le Ahly du Caire partage la première place en compagnie des solides Zambiens de Zanaco, vainqueurs du Cotonsport camerounais (2-1). Les Diables rouges d’Egypte ont en effet décroché un deuxième succès de rang, cette fois aux dépens du Wydad de Casablanca (2-0). Moemen Zakareya dans la première demi-heure puis le Nigérian Junior Ajayi (80e) ont été les bourreaux du club marocain, qui se traîne avec trois longueurs. A moins d’un improbable réveil lors des trois derniers matches de poule, le WAC est condamné à une sortie prématurée.

A noter que l’Etoile du Sahel poursuit son bonhomme de chemin même si le club de Sousse a été accroché par les Soudanais du Hilal Omdurman (1-1). Boughattas avait pourtant mis l’ESS sur orbite (57e) mais Mohamed Musa a égalisé en fin de rencontre (80e). Une victoire aurait placé l’Etoile en très bonne position dans l’optique des quarts, mais ce n’est que partie remise. Nouvelle déception, dans ce même groupe, pour Merreikh Omdurman, battu au Mozambique (1-0) par Ferroviario Beira. Merreikh est l’une des trois plus mauvaises équipes de cette phase avec 1 seul point, en compagnie du Cotonsport et du V. Club (zéro point).

Jetons maintenant un œil aux résultats des autres représentants arabes, engagés en Coupe de la Confédération.

Au FUS Rabat le derby maghrébin

 FUS Rabat - C Africain (2-1)

FUS Rabat – C Africain (2-1)

Le FUS Rabat a remporté la bataille nord-africaine en prenant la mesure du Club Africain (2-1). Ce sont pourtant les Tunisois qui ont ouvert la marque par Ibrahim Chenihi (19e) et qui sont parvenus à rester en tête jusqu’en début de seconde période. Ayoub Skouma donnait d’abord un peu d’air au R’Bati sur penalty (53e). Avant d’offrir, dans le temps additionnel, un succès tardif, si ce n’est inespéré (90e+3). Le FUS reste en tête avec Kampala CCA (6 points chacun).

Un autre club tunisien s’est amusé le week-end dernier : le CS Sfaxien, aux dépens des faibles Sud-Africains de Platinum Stars (3-0). Dans son antre du Taïb M’hiri, le CSS a déroulé son jeu. Kingsley Sokari le Nigérian (12e) puis Karim Aouadhi (27e) sur penalty ont donné une juste avance à la formation dirigée par le Portugais Jorge Costa (ex-coach du Gabon). Maher Hannachi (53e) a complété ce succès qui consolide la première place de Sfax. Le Mouloudia d’Alger, qui se déplaçait au Swaziland, a été contraint au nul par les Mbabane Swallows (0-0), un résultat qui ne satisfait pas Kamel Mouassa le coach algérois. Mais le MCA reste dans la roue du CSS et un point devant les Swallows, en attendant le match retour, sous quinze jours.

Des nouvelles de nos « chouchous » soudanais, le Hilal Obeid, qui affrontaient Smouha à Alexandrie (1-1). Ahmed Hassan Mekki avait donné l’avantage aux Egyptiens en fin de première période, mais Hilal Obeid est revenu dans le match grâce à un but contre son camp de Mohamed Ezzat (68e). Du coup, Obeid compte quatre longueurs et suit le leader zambien, Zesco (6 points).

Prochaine journée, en LDC comme en Coupe de la Confédération, programmée dans quinze jours, où l’on inversera l’ordre des matches disputés le week-end dernier. On en saura alors un peu plus sur les équipes toujours en lice pour les quarts, et celles quasiment éliminées…

@Samir Farasha