MO Béjaia – FUS Rabat, 0-0. Disputé dimanche soir, le derby maghrébin entre le MO Béjaia, l’agréable surprise algérienne, et le FUS Rabat, champion du Maroc en titre, a tenu ses promesses dans une ambiance de folie au stade de l’Unité Maghrébine. Le suspens reste entier dans cette demi-finale de la Coupe de la Confédération

Pas de buts, mais une grande intensité, des occasions des deux côtés et un suspens qui a duré jusque dans le temps additionnel lorsque Yaya a contraint le gardien de but rbati a réaliser une parade exceptionnelle à la 94’ pour détourner son coup franc. A noter que les protégés de Nasser Sandjak ont disputé le dernier quart d’heure du match à dix après l’exclusion de Lakhdari pour deux cartons jaunes successifs.

Mais le weekend africain a été marqué incontestablement par la démonstration de force du Zamalek face au

FUS Rabat,

Le FUS Rabat en ballotage favorable

 de Casablanca (4-0) et la très sérieuse pour ne pas dire définitive option pour la finale de a Champion’s League . Le match retour dans la capitale politique du Maroc sera plus celui de l’honneur que de la revanche. Les coéquipiers de Réda Hajhouj  auront pour mission de montrer que la veste prise au match aller n’est qu’un accident de parcours et ne reflète pas leur vrai potentiel. Ce rendez-vous vaudra vraiment le détour d’autant que le WAC a fait le ménage en limogeant sans préavis son entraîneur, l’Ecossais John Toshack et que le Zamalek ne compte pas arriver avec des pantoufles si l’on en croit la déclaration de son coach Moemen Soliman: “En dépit de notre grande victoire, avait-il confié samedi  en conférence de presse, nous avons commis quelques erreurs et nous allons travailler pour éviter de les refaire au match retour. La qualification pour la finale n’est pas encore assurée, voilà pourquoi nous a allons effectuer une préparation spéciale pour le match de Casablanca”. Il se peut aussi que les Egyptiens vont peut-être trouver face à eux un groupe désorienté et sans entraîneur attitré sur le banc, même si Faouzi Benzarti (l’entraîneur de l’ESS a confirme le contact) et Nabil Maaloul ont été  approchés par les dirigeants casablancais

Dans l’autre demi-finale, rien n’est fait; les Zambiens du Zesco United ont pris une petit avance chiffrée en dominant le Mamelodi Sundowns (2-1). Les deux équipes surprises de l’édition 2015-2016 ont apporté de la fraicheur dans cette compétition . Si Sundowns a déjà connu le goût d’une finale en 2001 et aimerait bien le retrouver, pour le Zesco se serait une formidable première que d’accéder au dernier tour.   Seule certitude à une semaine du dénouement de la phase des qualifications, il y aura un club nord-africain en finale.

ES Sahel, Tunisie, Ligue 1

L’ES Sahel misera sur sa grande expérience continentale

 En Coupe de la Confédération, on se dirige peut-être vers le même scénario: une équipe arabe est certaine d’aller en finale, le FUS Rabat ou le MO Béjaia (voir au début de l’article)  et une autre, l’ Etoile du Sahel, conserve une chance d’y parvenir. En effet, tenue en échec  samedi soir à domicile par le Tout Puissant Mazembe (1-1) la formation tunisienne n’a pas renoncé à la qualification pour autant. Comme l’a martelé  son entraîneur adjoint en conférence de presse d’après-match . En effet, s’il reconnaît la domination des Corbeaux lors du match aller, Montassar Louhichi conserve réel un espoir : « Nous avons bien joué lors de la première demi-heure et nous aurions pu marquer d’autres buts. Malheureusement, nous n’avons pas réussi à développer notre jeu et avons perdu beaucoup de ballons. Quand tu joues haut, tu concèdes beaucoup d’espaces et c’est ce qui a permis à Mazembe de se procurer beaucoup d’occasions. Nous sommes capables de nous imposer à Lubumbashi. Il faudra que l’équipe soit prête à 100% ».  Il est certain que riche de leur grande expérience africaine, les Sahélis se battront comme des diables pour conserver leur trophée. Le TPM de Hubert Velud devra sortir le grand jeu pour prendre l’avantage .

@ 2022mag.com

 Programme des demi-finales retour

 Champions League

Rabat : 24 septembre

WAC Casablanca (Maroc) – Zamalek (Egypte)

Pretoria : 24 septembre

Mamelodi Sundowns (Afs) – Zesco United (Zambie)

Coupe de la Confédération

Rabat : 25 septembre

FUS Rabat (Maroc) – MO Béjaia (Algérie)

Lubumbashi 25 septembre

TP Mazembe (RD Congo) – ES Sahel (Tunisie)