On connaît désormais tous les clubs qualifiés pour la deuxième phase des compétitions africaines. Carton plein pour les Algériens, Egyptiens et Tunisiens. Le FUS Rabat, grand battu des seizièmes de finale.

Dix formations arabes étaient engagées en seizièmes de finale de la Ligue des Champions. A l’issue de ce tour d’écrémage qui qualifie directement pour la phase des poules, un seul club a été éliminé dans une confrontation 100% Maghreb, le FUS de Rabat de Walid Regragui.

Bien que vainqueurs chez eux (3-1), les Marocains sont éliminés par les Lybiens du Ahly Tripoli en vertu du but encaissé chez eux. Battus à l’aller (2-0), ils ont d’abord inscrit deux buts par Brahim El-Bahri (16e, 25e) synonymes d’espoir, avant d’en concéder un à la 48e. Dès lors, il leur fallait en marquer deux autres pour se qualifier. Nayef Aguerd en a bien inscrit un troisième… à la 90e+ 5. Trop tard. Trop court. Les Libyens verront la phase de poule.

 Le FUS Rabat  grand perdant des seizièmes de finale de la LDC   ( photo cafonline.com)

Le FUS Rabat grand perdant des seizièmes de finale de la LDC ( photo cafonline.com)

 L’USM Alger dans la douleur

Le plus grand exploit de ces seizièmes est l’œuvre des Soudanais d’ El-Merreikh Omdurman. Battus 3-0 au Nigeria par Rivers Utd l’autre semaine, les joueurs du Français Diego Garzitto devaient refaire un retard a priori insurmontable face à un adversaire qui les avait totalement dominés. A la maison, les rouge et jaune ont réussi l’exploit.

Stanley Eguma, le coach de Rivers Utd, avait opté pour une approche défensive et le piège s’est refermé sur lui. Merreikh a pu compter sur un super Bakri Al-Madina. L’avant-centre soudanais a réussi un doublé rapide (20e, 25e) avant de transformer un penalty juste avant la pause. En seconde période, Rivers a résisté pendant encore vingt minutes avant de céder sur un but du remplaçant Mohamed Abdulrahman. Reversé en Coupe de la Confédération comme le FUS, Rivers Utd disputera le tour de barrage afin d’intégrer la phase des poules.

A noter la qualification difficile du Wydad Casablanca en terre gabonaise. Les protégés de Houcine Amouta devaient protéger leur maigre viatique d’un but à Libreville. Ce qu’ils sont parvenus à faire jusque dans le temps additionnel, avant que Hamidou Sinayoko ne transforme un coup-franc (90e+4). Le WAC ne s’est finalement imposé qu’à l’issue des tirs au but…

Autre club à avoir tremblé, l’ USM Alger s’est qualifié par un trou de souris. Vainqueur 2-0 du RC Kadiogo à l’aller, il a connu un après-midi compliqué à Ouagadougou. Dès la 25e minute, il était réduit à dix après l’exclusion de Amir Saâyoud. En début de seconde période, il encaissait un but mais il résistait bien, grâce à un Zemmamouche de grande classe.

ES Tunis et Al Ahly ont souffert aussi…

A Conakry, l’Espérance de Tunis s’est fait peur. Facile vainqueur à l’aller (3-1 à Radès), Taragi a souffert contre le Horoya. Bassirou Ouedraogo ouvrait la marque avant la pause (30e). Mais Iheb Mbarki remettait les pendules à l’heure juste avant la pause sur un coup de pied arrêté (45e). Le Horoya devait alors inscrire trois buts supplémentaires pour passer. Yacouba Mando (54e) donnait l’avantage aux Conakrykas (2-1). Mais, en dépit d’une pression constante sur l’arrière-garde sang et or, le Horoya ne parvenait pas à augmenter son avance. L’Espérance, solide, jouera les poules.

 Le MC Alger renoue avec le succès en Afrique


Le MC Alger renoue avec le succès en Afrique

Pour le reste, le Ahly cairote est rentré d’Afrique du Sud avec un nul (0-0) suffisant pour disputer la seconde phase. Son grand rival du Zamalek s’est incliné contre Enugu Rangers (2-1) mais il comptait une avance de trois buts après l’aller. Bassem Morsi a égalisé après l’heure de jeu et Enugu a inscrit son second but (sur penalty) à la 89e par Aguda.

La phase des poules débutera le 12 mai prochain.

En Coupe de la Confédération africaine, une seule formation arabe ne verra pas la phase de barrage : le Ahly Shendy du Soudan, lourdement battu par le Supersport Utd. Shendy n’a jamais existé en Afrique du sud (0-4).

La JS Kabylie a joué les reines du suspense contre l’Etoile du Congo. Après le 0-0 de l’aller, le club n’a inscrit le but de la délivrance qu’à la 90e grâce à un coup-franc de Mohamed El-Hadi Boulaouidet. Devant leur public au stade du 1er-Novembre, les Canaris ont dû patienter mais ils ont fini par s’imposer.

Smouha  sauvé par le gong

Smouha d’Alexandrie a failli ne jamais voir la seconde phase. Le club égyptien, qui s’était imposé 4-0 face aux Kenyans d’Ulinzi, avait perdu la moitié de son avance après 45 minutes de jeu. Après le troisième but de Mbongi (73e), les coéquipiers du Burkinabè Patrick Malo se sont recroquevillés en défense, et ont réussi à préserver leur dernier but d’avance. Ouf !

Entraîné par l’Algérien Abdelhak Benchikha, l’Ittihad de Tanger a parfaitement réussi son opération commando face à l’AS Kaloum, vainqueur 1-0 à Conakry. L’IRT s’en est remis à l’efficacité de son buteur Ahmed Hamoudane, auteur d’un triplé (33e, 60e, 68e).

Le dernier exploit du week-end est l’œuvre des Soudanais du Hilal Obayed. Battus 1-0 par Sa Majesté Sanga Balende de Mbuji Mayi la semaine dernière, ils ont refait leur retard (1-0) à la maison avant de se qualifier (5-3) lors de la séance des tirs au but.

Vainqueur 9-1 du RSLAF sierra-leonais à l’aller, le Club Africain s’est qualifié sans jouer, après le forfait du club de Freetown. Le CS Sfaxien s’est également qualifié (1-1 au Cameroun), complétant le sans-faute tunisien.

Chez les Egyptiens, qui réalisent eux aussi (comme l’Algérie) un carton plein, El-Masry de Port-Saïd battu 2-0 par le Djoliba se qualifie après la suspension de la fédération malienne par la FIFA, ce qui a conduit à l’annulation de son match et à sa   victoire sur tapis vert. Les éliminés des seizièmes de finale de la Ligue des champions affronteront en matches de barrage les qualifiés de la Coupe de la Confédération. Après quoi les seize qualifiés seront répartis dans quatre groupes de quatre.

 @Samir FARASHA

Les résultats

Ligue des champions

Mounana (GAB) – Wydad (MAR) 1-0 (0-1), WAC 5 tab à 4

RC Kadiogo (BFA) – USM Alger (ALG) 1-0 (0-2)

El-Merreikh (SDN) – Rivers Utd (NGA) 4-0 (0-3)

FUS Rabat (MAR) – Ahly Tripoli (LBY) 3-1 (0-2)

Al-Hilal (SDN) – ASPL 2000 (MRC) 2-2 (3-0)

Bidvest Wits (AFS) – Ahly du Caire 0-0 (0-1)

Enugu Rangers (NGA) – Zamalek (EGY) 2-1 (1-4)

AS Tanda (CIV) – Etoile du Sahel (TUN) 1-2 (0-3)

Horoya Conakry (GUI) – Espérance de Tunis (TUN) 2-1 (1-3)

Coupe de la Confédération

Renaissance FC (RDC) – MC Alger (ALG) 2-1 (0-2)

Ulinzi Stars (KEN) – Smouha (EGY) 3-0 (0-4)

El Masry (EGY) – Djoliba 3-0 fft (0-2)

Yong Sport Academy (CAM) – CS Sfaxien (TUN) 1-1 (0-5)

SC Gagnoa (CIV) – MAS Fès (MAR) 1-0 (1-3)

JS Kabylie (ALG) – Etoile du Congo (CGO) 1-0 (0-0)

IR Tanger (MAR) – Kaloum Star (GUI) 3-0 (0-1)

Supersport Utd (AFS) – Ahly Shendi (SDN) 4-0 (2-3)

Al-Hilal Obayed (SDN) – SM Sanga Balende (RDC) 1-0 (0-1) Obayed 5 TAB à 3