Pour sédition 2018-2019 des coupes d’Afrique de clubs, Ligue des champions et Coupe de la Confédération, la  CAF a  dévoilé la répartition des qualifiés par pays. Sans surprise, l’Afrique du Nord fait main basse sur le top 5. La Tunisie (1ère ), l’Egypte (2ème), le Maroc (4ème ) et l’Algérie (5ème) continueront  à être représentés par deux clubs chacun dans les deux compétitions. Une réparation qui est dans le droit fil de ce qui se fait depuis 2004. Seule l’Algérie avait perdu un représentant en 2005 Les résultats exceptionnels de l’édition en cours avec  l’Entente de Sétif en demi-finale,  l’ES Tunis  et Al Ahly en finale de Ligue des champions  ainsi que  le Raja Casablanca finaliste de la Coupe de la Confédération vont conforter les positions dans les prochaines années.  A noter que la Libye disposera pour la première mois du même quota. Un véritable exploit lorsqu’on sait que les clubs libyens sont contraints de recevoir leurs adversaires en terrain neutre. Pour faire le plein, il ne manque plus que la Mauritanie à l’appel. Mais le pays des Mourabitounes dont la sélection a fait un bond qualitatif exceptionnel ne manquera pas de rejoindre ses voisins dans un avenir proche.

@2022mag.com