La Confédération africaine de football ( CAF) a annoncé par la voix  son président, Ahmad Ahmad, que les finales des deux compétitions interclubs africaines se disputeront désormais en une seule manche  et non plus dans la formule aller et retour comme cela l’a été depuis leur création « Énorme décision prise par la CAF aujourd’hui: les finales seront disputées sur un seul match », a posté  le patron de l’institution faîtière africaine sur Twitter.

Pour sa part, le vice-président , Amajau Pinnick, a précisé  que les détails de la décision sont en train être finalisés  et seront communiqués en temps voulu. Le succès de cette « révolution « est loin d’être garanti. Notamment sur le plan de popularité des deux événements phares du football africain.Il n’est pas certain qu’une finale algéro-marocaine  ou tuniso-égyptienne organisée à Abidjan puisse passionner les foules. Idem pour un match entre un club sud-africain et un club ghanéen dont l’organisation serait confiée à Alger ou à Casablanca. Les images des stades vides de l’actuelle Coupe d’Afrique des nations depuis l’élimination de l’Egypte est édifiant.À suivre.

@2022mag.com