L'ES Sétif remet son titre en jeu dès samedi à Banjul


L’ES Sétif remet son titre en jeu dès samedi à Banjul

 Le weekend s’annonce chargé pour les clubs nord-africains. Après un tour préliminaire, séance d’écrémage, qui a vu un club algérien (MC Alger) et un club marocain (AS Berkane) boutés hors de la compétition, les affaires sérieuses commencent. Ce tour principal va permettre l’accession à la phase de groupes. Les cadors du nord ont des destins divers.

En Champions League, l’Entente de Sétif, détentrice du titre, semble en mesure de passer l’obstacle du Real de Banjul. Surtout, si les Aigles Noirs arrivent à faire un bon résultat dès samedi dans la capitale gambienne. De son côté, le Raja de Casablanca effectue un déplacement un chouia périlleux. En effet, il n’est jamais facile d’aller chercher des points en Afrique du Sud, notamment à Durban chez les Kaizer Chiefs. Mais l’expérience marocaine, infiniment plus importante, doit jouer en la faveur des Bidaouis. Al Ahly, vainqueur de la Coupe de la Confédération, est heureux de retrouver sa compétition favorite. Mais, il doit certainement être sur ses gardes, car son hôte, l’APR FC, est réputé difficile à jouer à Kigali. Privés de Nagy Gedo, les Red Devils manquent également de compétition vu que le championnat national est suspendu depuis plus d’un mois. Les Tunisiens ne sont pas mieux lotis avec des matches compliqués   à Sokode (Togo) pour le CS Sfaxien et à Bafia (Cameroun) pour l’Espérance de Tunis. Enfin, l’USM Alger, laborieuse depuis quelques semaines, a intérêt à faire le plein face aux Sénégalais de l’AS Pikine. Car le match retour à Dakar sera très difficile.

Hasard du calendrier, en Coupe de la Confédération, les clubs du nord recevront plus qu’ils ne se déplaceront. Les Egyptiens du Zamalek, leader de leur championnat, intraitables à domicile, devraient prendre le large face aux Rwandais du Rayon Sports. La tâche sera moins aisée pour le FUS Rabat qui reçoit l’AS Port de Lomé, une solide formation togolaise,   et pour le Club Africain qui doit se coltiner les Nigerians du Dolphin FC. Perturbée par des problèmes domestiques dans son championnat, l’Étoile du Sahel doit absolument les oublier afin de s’assurer une belle avance devant le Benfica de Luanda. Histoire de voyager tranquille dans deux semaines.

 Programme : 13,14,15 mars

 Champions League

 Real de Banjul (Gam) – Entente de Sétif (Alg)

 APR FC (Rwa) – Al Ahly SC (Egy)

MC El Eulma (Alg) – Asante Kotoko (Gha)

 Moghreb Tétouan (Mar) – Kano Pillars FC (Nga)

 Kaizer Chiefs (Afs) – Raja Casablanca (Mar)

 El Merreikh (Sou) – Kabuscorp de Palanca (Ang)

 Semassi FC de Sokode (Tog) – CS Sfaxien (Tun)

Cosmos F.A de Bafia (Cam) – ES Tunis

 Enymba FC (Nga) – Smouha (Egy)

 USM Alger (Alg) – AS Pikine (Sén)

 Al Hilal (Sou) – Big Bullets (Mlw)

 Coupe de la Confédération

Horoya AC (Gui) – ASO Chlef (Alg)

 Zamalek (Egy) – Rayon Sports (Rwa)

 FUS Rabat (Mar) – AS Togo Port Lomé (Togo)

 El Ahly Shandy () FC MK Etancheité (RDC)

 Club Africain (Tun) Dolphin FC (Nga)

 Etoile Sportive du Sahel(Tun) – Benfica Luanda (Ang)

 Asec Mimosas (CIV) – Al Ittihad (Lby)

Djoliba Bamako (Mli) – Petrojet (Egy)

@Fayçal CHEHAT