A l’issue du tirage effectué hier, les clubs nord-africains connaissent désormais leurs prochains adversaires dans les  Coupes d’Afrique des  clubs édition 2017. Et les tours d’écrémage promettent d’être compliqués pour certains…

Quand ils ont pris connaissance du tirage, certains ont fait grise mine, d’autres se sont frottés les mains de contentement. Dans tous les cas, le tirage au sort des deux compétitions de clubs africaines n’aura pas laissé indifférents les onze clubs arabes engagés en LDC ni même les dix représentants en Coupe de la Confédération.

Globalement, le tirage a été plutôt indulgent au tour préliminaire de la Ligue des champions. Les Soudanais de Merreikh, vice champions 2016, ne devraient pas souffrir pour écarter les Equato-guinéens d’Ela Nguema. Idem pour le FUS Rabat de Hoalid Regragui. Les vainqueurs de la Botola 2016 affronteront un club sierra Leonais dont le boss n’est autre que la présidente de la fédération, Isha Johansen. La tâche paraît déjà un peu plus compliquée pour le Ahly Tripoli. Sacré champion 2016 pour la première saison officielle dans le pays depuis deux ans, il défiera Wa All Stars, vainqueur surprise de l’élite ghanéenne devant des clubs historiques comme Hearts of Oak ou Ashanti Kotoko de Kumasi.

l'USM Alger sera-elle à la hauteur de son ambition de remporter sa première LDC ?

l’USM Alger sera-elle à la hauteur de son ambition de remporter sa première LDC ?

Enfin, la JS Saoura, auteure d’une saison exceptionnelle (2e) jouera les Enugu Rangers du Nigeria. Un club de retour au premier plan, qui fut finaliste de la C1 africaine en.. 1975 ! Ce duel aura sans doute un petit goût de revanche pour les Algériens, sévèrement battus (1-3) en novembre par les Super Eagles nigérians en éliminatoires du Mondial 2018. Au tour suivant et en cas de victoire, la Saoura affrontera le Zamalek du Caire, un vrai cador africain et arabe au tour suivant. Les combinaisons en seizièmes de la LDC ne recèlent a priori aucun piège même si l’Etoile du Sahel et l’Espérance devront sans doute hausser très vite et très tôt leur niveau pour franchir ce cap.

En Coupe de la Confédération, c’est une toute histoire. Si la JS Kabylie ne devrait pas souffrir contre des Libériens méconnus, la tâche d’Al Masri Port Saïd face aux Nigérians d’Ifeanyi Ubah (ex-Gabros FC) s’annonce très compliquée. Quatrième du championnat, le club de l’Anambra State a remporté la Coupe de la Fédération 2016 (Coupe nationale). Ambitieux, il a beaucoup recruté… Quant au Mouloudia d’Alger, le vainqueur de la coupe 2016 et actuel leader du championnat sera sur ses gardes au Ghana face à Bechem Utd.

Le CS Sfaxien de Brahim Chenihi  espère faire beaucoup mieux qu'en 2016 en Coupe de la Confédération

Le CS Sfaxien de Brahim Chenihi espère faire beaucoup mieux qu’en 2016 en Coupe de la Confédération

A Bologhine, les Mouloudéens devraient passer s’ils négocient intelligemment l’aller. Attention également au CARA brazzavillois, adversaire du Moghreb de Fès, relégué en Botola 2 à l’issue de la saison dernière mais tenant de la Coupe du Trône. Grand habitué des coupes d’Afrique, le club congolais reçoit au retour un MAS de Fès qui a remporté par le passé cette Coupe de la Confédération, c’était en 2011. En seizièmes, la route paraît dégagée pour le CS Sfaxien, qui affrontera le vainqueur d’un duel entre Ethiopiens et Camerounais (Defence / YOSA). Plus compliqué sera le sort du Ahly Shandy. Le club soudanais sera certainement opposé au Supersport Utd d’Afrique du Sud. Un duel a priori plutôt favorable au club de Pretoria qui ne manque ni d’atouts ni de moyens.

Attention également à la marche pour le Club Africain de Tunis. Le futur adversaire du PSG en amical devrait croiser le fer avec les Wikki Tourists nigérians, une formation accrocheuse basée à Bauchi, troisième du dernier championnat. Enfin, le dernier seizième possible annonce un duel égypto-libyen entre, d’une part, le Smouha d’Alexandrie (5e actuellement) emmené par son buteur burkinabé Banou Diawara et le Hilal Benghazi. Si ce dernier écarte les Kenyans d’Ulinzi Stars.

Les tours préliminaires sont programmés les week-ends des 10-12 février (aller) et 17-19 février (retour), une semaine après la finale de la 31e édition de la CAN à Libreville. Les seizièmes se disputeront un mois plus tard, respectivement les week-ends des 10-12 mars (aller) et 17-19 mars (retour).

@Samir Farasha

Le tirage

Ligue des champions

Tour préliminaire

El Merreikh (SDN) – Sony Ela Nguema (GEQ)

FUS Rabat (MAR) – FC Johansen (SLE)

Ahly Tripoli (LBY) – Wa All Stars (GHA)

JS Saoura (ALG) – Enugu Rangers (NGA)

 

Seizièmes de finale

USM Alger (ALG) – vqr RCK / Diables Noirs

Etoile du Sahel (TUN) – vqr AS Tanda / AS FAN

Espérance Tunis (TUN) – vqr US Gorée / Horoya Conakry

Wydad Casablanca (MAR) – vqr Mounana / Vital’O

Zamalek (EGY) – vqr JS Saoura / Rangers

Ahly (EGY) – vqr St-Louisienne / Bidvest Wits

Al Hilal (SDN) – vqr Tusker / AS Port Louis 2000

Coupe de la Confédération

Tour préliminaire

JS Kabylie (ALG) – Monrovia CB (LBA) –

Ifeanyi Ubah (NGA) – Al Masri (EGY)

Bechem Utd (GHA) – MC Alger (ALG)

MAS Fès (MAR) – CARA (CGO)

Al Hilal Obayed (SDN) – St-Michel (SEY)

Al Hilal Benghazi (LBY) – Ulinzi Stars (KEN)

Seizièmes de finale

CS Sfaxien (TUN) – vqr Eth Defence / YOSA

Ahly Shandy (SDN) – vqr Elgeco Plus / Supersport Utd

Club Africain (TUN) – vqr RSLAF / Wikki Tourists

Smouha (EGY) – vqr Hilal Benghazi / Ulinzi Sta