Les clubs du pays champion d’ Afrique en titre ont réalisé un superbe tir groupé dans les Coupes des clubs. Après l’USMA et le CRB en Ligue des champions, la JSK et l’ES Sétif les ont rejointes dimanche soir en Coupe de la Confédération, à l’issue du tour de cadrage.

Commençons par la JS Kabylie, battue à Bamako (2-1) à l’aller. On savait que la tâche des Jaune et vert serait compliquée à Tizi Ouzou face à un adversaire composé pour moitié de joueurs finalistes du dernier CHAN. Effectivement. Les hommes de Denis Lavagne ne se sont imposés que sur la plus courte des marges grâce à Badreddine Souyad, déjà buteur lors de la défaite à Bamako. Ce dernier a marqué l’unique but de ce match à la 4e minute. La victoire 1-0 suffit à passer, la JSK profitant de la règle du but inscrit à l’extérieur.

De son côté, l’ES Sétif n’a pu faire mieux qu’un match nul (0-0) à domicile contre l’ Ashanti Kotoko de Kumasi. Vainqueurs 2-1en déplacement, les Aigles Noirs de Nabil Kouki ont été accrochés par un adversaire arrivé seulement la veille au soir. Malheureusement, l’ESS a manqué d’efficacité devant le but d’Abalora. Ce résultat suffit cependant aux anciens champions d’Afrique. Bravo en tout cas aux représentants algériens qui disputeront eux aussi la phase de poule de la CDC.

150865671_2071837212957633_7326416926135923968_n

Il n’y a pas eu de miracle en revanche pour les modestes Marocains du TAS Casablanca. Il se sont imposés 2-1 devant le Nkana FC (ZAM) mais le but inscrit par Simon Mulenga les élimine, cumulé avec la défaite 0-2 à Kitwe. Le TAS y a pourtant cru puisqu’il a inscrit deux buts en première période par Bentayeg et Dairani.

Pyramids FC (  Coupe de la Confédération, tour de cadrage ) Photo page Facebook Pyramids.fc.com

Pyramids FC ( Coupe de la Confédération, tour de cadrage ) Photo page Facebook Pyramids.fc.com

Autre club marocain passé tout proche de l’élimination, le Raja. Vainqueurs de Monastir 1-0 la semaine passée, les joueurs de Jamal Sellami ont été dominés par l’USMO (1-0). Le seul but du match est l’oeuvre d’Ilyes Jelassi à la 38e minute. A égalité parfaite, il a alors fallu recourir aux tirs au but. Les Marocains ont remporté cette séance (6-5) grâce à l’expérience dans cet exercice de leur gardien A vainqueur tout récemment du CHAN avec les Lions de l’Atlas. Mais le Raja s’est offert une belle frayeur.

Du côté du Pyramids FC, le club cairote n’a jamais été en difficulté face au Racing d’Abidjan. Les Egyptiens se sont imposés sur le même score qu’à l’aller (2-0). Au passage, leur dernière recrue, l’international uruguayen Diego Rolan a marqué son premier but sur le continent africain à la 4e. Ramadan Sobhi a corsé l’addition en toute fin de rencontre (74e). Comme en 2020 donc, Pyramids disputera la phase de poule, lui qui fut finaliste de la CDC 2020 pour sa première participation.

Autre exploit notable d’importance, la qualification des Libyens du Ahly Benghazi. Après le nul 1-1 au Caire contre le DC Motema Pembe (RDC), la qualification paraissait improbable. Et pourtant, comme à l’aller, les deux équipes n’ont pu se départager (1-1). Borel Tomandzoto avait marqué à la 41e, et le Ahly égalisé à la 86e par Taha Qadri Atiyah.  C’est donc la séance de tirs au but qui a propulsé les Libyens en phase de groupe (7 tab à 6).

Le tirage au sort de la phase de poules de la Coupe de la Confédération aura lieu ce lundi après-midi au Caire. Rappelons que le tenant du titre, la Renaissance de Berkane, était qualifiée d’office pour cette phase de poule. Au total, le football arabe délègue le CS Sfaxien, le Ahly Benghazi, le Raja, Pyramids FC, l’ES Sétif, la JS Kabylie et la RSB, soit sept clubs sur quinze. Le seizième sera en principe connu demain et il devrait s’agir des Tunisiens de l’Etoile du Sahel, vainqueur 2-1 des Young Buffaloes d’Eswatini et dont la rencontre a été décalée.

@Samir Farasha