Après une saison 2017-2018 plutôt  médiocre qui l’a vu finir au pied du podium de la Premier League  et se faire sortir piteusement  dès les seizièmes de finale de la Coupe de la Confédération, le Zamalek a voulu se reconstruire en recrutant à tout va et en s’offrant en s’offrant une pointure d’entraîneur, le Suisse Christian Gross.

Du coup, ce dernier, pour motiver  ses troupes, a décidé, en plein accord avec  ses dirigeanrs, de faire de la lucrative coupe arabe  des clubs chapeautée par  l’UAFA un objectif important du calendrier: « Nous voulons avoir une bonne saison et le Championnat arabe est une chance pour nous de jouer contre des équipes compétitives et difficiles, a confié le technicien helvétique en conférence de presse, nous sommes heureux de prendre part à un tournoi qui comprend des équipes de premier plan d’Afrique et de la région du Golfe arabe. Cela nous sera utile. Nous ne testerons aucun nouveau joueur car nous jouons pour gagner et aller aussi loin que possible ».

Premier test grandeur nature pour les Chevaliers Blancs samedi 10 août au Caire face aux Koweïtiens  d’Al-Qadisiyah. Pour rappel, les Cairotes ont remporté cette compétition en 2003. Les deux autres clubs engagés dans l’aventure arabe sont Al Ahly  et l‘Ittihad Alexandrie.

@2022mag.com