Que l’on ne s’y méprenne pas, Al Ahly n’a pas l’intention de laisser filer la Coupe arabe des clubs organisée par l‘UAFA même s’il est encore en course en Ligue des champions d‘Afrique. Opposés  à  Beyrouth à Al Nejmah, les protégés de Patrice Carteron n’ont fait q’une bouchée des Libanais . Un succès 4 à1  grâce à des réalisations signées  par le  défenseur latéral tunisien Ali Maaloul (25′), Moemen  Zakareya (36′),  Walid Soliman (63 ») et  Mohamed Sherif (74′). La réduction du score de Nejmah par Hassan Mohamed en fin de match était anecdotique.

Il faut néanmoins rappeler que le champion du Liban avait tenu en échec les champions égyptiens sur leur pelouse ors du match aller (0-0). Al Ahly valide donc son billet pour les huitièmes de finale. La mauvaise nouvelle pour le football du pays du Nil est l’élimination sans gloire de son vice champion 2018. En effet, Ismaily, dans la tourmente depuis le début de la saison, a été sorti séchement  de la compétition par Al Qaidsiya Kowëit (2-0, 2-0). Le club d’Alexandrie qui vient  de limoger l’entraîneur algérien Kheireddine Madoui, a du souci à s faire.

@2022mag.com