L’équipe nationale d’Oman est prête a défendre bec et ongle son titre de championne du Golfe arabe remporté à la surprise en générale en décembre 2017 au  nez et à la barbe des présumés favoris, Arabie Saoudite, Qatar ou Irak. L’édition 2019 est prévu à la fin du mois de novembre à Doha avec un effectif réduit de cinq équipes à la suite de la défection de trois  sélections, en l’occurrence l’Arabie Saoudite, Bahreïn et les Emirats arabes unis.

Trois pays qui boycottent le Qatar depuis juin 2017 et entretiennent plus de relations politiques, diplomatiques et économiques.  Il n’y aura donc qu’un seul groupe ou tout le monde affrontera tout le monde.  Oman débutera face à l‘Irak le 24 novembre  avant de se confronter  au Qatar, pays hôte, mais également champion d’Asie 2019 t prochain organisateur du Mondial 2022. Ce match sera d’autant plus important que les deux équipes auront à croiser le fer dans les éliminatoires  combinées Mondial 2022 – Coupe d’Asie des nations 2023. Puis, les protégés d’Erwin Koeman en découdront avec le Yémen le 30 novembre et le Koweït le 3 décembre.

@2022mag.com

Les 24 Red Warriors 

Gardiens de but : Ali al Habsi, Fayez al Rushaidi, Ibrahim al Mukhaini et Ahmed al Rawahi;

Défenseurs: Mohammed al Musallami, Mohammed Faraj al Rawahi, Abdulsalam Amer, Ali al Busaidi, Fahmy Dorbeen, Saad Suhail, Omran al Hadi, Abdul Aziz al Ghilani et Ahmed al Kaabi.

Milieux de terrain: Ahmed Mubarak Kanu, Harib Al Saadi, Mohsin Jawhar, Yassin Al Shiyadi, Arshad Al Alawi, Mohammad Al Ghafri, Al Mundhir Al Alawi et Zahir Al Aghbari.

Attaquants:  Said al Ruzaiqi, Abdulaziz al Muqbali, Issam al Subhi et Mohsin al Ghassani.

n