La finale de la Coupe d’Egypte entre Al Ahly et Al Masry a tenu toutes ses promesses, au moins sur le plan de l’intensité et de la dramaturgie puisque les deux formations ont dû attendra la dernière minute de la prolongation pour être départagées. En effet, tout s’est joué après le temps réglementaire. Et c’est Al Marsy qui a pris les devants grâce au remplaçant  Abdallah Bika (102′).Les hommes de Hossam Hassan eurent même la possibilité de tuer le match sur un contre à la113′ alors qu’Al Ahly avait organisé le siège de l’adversaire pour revenir au score. Et la forte pression exercée par les Red Devils a fini par payer dans les ultimes minutes. C’est d’abord l’entrant Amr Gamal , bien servi par le latéral international tunisien Ali Maaloul, qui marqua pour ramener son équipe à la hauteur d’Al Masry. Imité dans la première minute du temps additionnel par le latéral droit Ahmed Fathi sur une passe décisive signée Amr Gamal. Un vrai miracle dans la  nuit d’Alexandrie. En conclusion d’une saison harassante, Al Ahly réalise un doublé mérité alors qu’Al Masry, formation courageuse, pourra disputer la Coupe de la Confédération en tant que finaliste. Une satisfaction non négligeable pour un club qui vit comme comme 16 autres dans l’ombre du Ahly et du Zamalek.

@2022mag.com

Les équipes

Ahly: Sherif Ekramy, Rami Rabia, Mohamed Naguib, Ali Maaloul, Hossam Ashour (Amr Gamal106′), Amr El-Sulaya, Moemen Zakareya, Abdallah El-Said, Walid Soliman (Saleh Gomaa,65′), Junior Ajayi.

Masry: Ahmed Buska, Karim El-Iraqi, Ahmed Mansour, Islam Salah, Mohamed Hamdi, Farid Shawki, Amr Mousa, Mohamed El-Shami, Abdallah Gomaa, Hamada Nassr (Ahmed Abdelaziz, 89′), Ahmed Gomaa