Mené logiquement par deux buts d’écart après l’heure de jeu par Al Sadd – buts de Bounedjah et de Abdulkareem Hassan –  Lekhwiya a réussi le tour de force de revenir à égalité en quelques minutes grâce à Flores (69’) et Nam (77’) avant de l’emporter à l’issue d’une éprouvante séance de tirs au but (4-2). La finale s’est déroulée  en présence de l’Emir régnant Cheikh Tamin Bin Hamad Al Thani. A l’issue de la rencontre, l’entraîneur de Lekhwiya, Djamel Belmadi, a affirmé qu’il avait gardé toute sa confiance en ses hommes et qu’il savait qu’ils n’abandonneraient jamais malgré les circonstances défavorables. Du coup, en remportant sa première Coupe de l’Emir, Lekhwiya peut se consoler du titre de champion perdu et d’une campagne de Champions League mal engagée après sa déroute en huitième de finale aller face à El Jaish ( 0-4).

@2022mag.com