On connaît enfin le dénouement du tour de cadrage en CDC : sept clubs arabes se sont qualifiés pour la phase de poules. Parmi eux, le FC Nouadhibou. Retour sur un dimanche de compétition historique.

Commençons donc par l’exploit réalisé par le FC Nouadhibou, premier club de son pays à intégrer les poules dans une compétition africaine. En déplacement au Zimbabwe pour défendre ses deux buts d’avance, le club mauritanien a puisé dans ses ressources mentales pour franchir ce cap historique. Si Triangle United a fini par s’imposer (3-2) grâce à des buts de Makoni, Kawondera et Chivandire, le doublé réalisé par Yassine El-Welly est synonyme de qualification pour les Orange chers au président Aziz Boughourbal.

Nouadhibou n’est pas le seul club à être allé chercher sa qualification en déplacement : les Libyens d’Al-Nasr, tenus en échec à l’aller (2-2) se sont imposés en Ouganda aux dépens de Proline (2-0). Les héros ont pour noms Khalid Magdy et Osama Albedwi.

Pyramids FC très facile face à Yanga (3-0), photo page Facebook de Pyramids

Pyramids FC très facile face à Yanga (3-0), photo page Facebook de Pyramids

Les Egyptiens, qui déléguaient deux clubs dans ce tour de cadrage, ont fait carton plein. Al-Masry de Port-Saïd, comme à l’aller, n’a fait qu’une bouchée du Côte d’Or seychellois. Après le 4-0 de l’aller, le club l’a emporté (2-0) grâce à un doublé signé Ahmed Gomaa.

Pas de soucis non plus pour le Pyramids FC, dont c’est la toute première apparition dans les compétitions africaines, rappelons-le. Le club dirigé par le Français Sébastien Desabre n’a jamais tremblé face au Yanga tanzanien (3-0, 2-1 à l’aller). Eric Traoré, Mohamed Farouk et Abdallah El-Saïd, qui vient d’être appelé en sélection par Hossam El-Badry ont été les buteurs du jour.

Le Maroc voit également ses deux clubs franchir ce cap : la Renaissance de Berkane, qui fut finaliste de la compétition en 2019, était pourtant en ballotage défavorable après sa défaite à Madagascar l’autre week-end, face à FOSA Juniors (0-2). Mais la RSB a très largement surmonté son retard pour s’imposer 5-0. Le Burkinabè Sibiri Alain Traoré a réussi un doublé, tout comme Mohamed Aziz. Hamdi Laachir complète le tableau des buteurs.

Quant au Hassania d’Agadir, qui avait réussi un nul très encourageant en Zambie contre les Green Eagles (1-1), il a battu (2-1) son adversaire grâce à des réalisations signées Ayoub Mallouki et Karim El Berkaoui, contre un but de Tapson Kaseba. Le HUSA disputera la phase de poules comme la saison dernière, preuve d’une certaine régularité mais aussi d’une ambition continentale.

Auteur d'un match nul à Kampala, il y a une semaine, le Paradou AC a fait une démonstration  à  fait à Alger face au KCCA (4-1)

Auteur d’un match nul à Kampala, il y a une semaine, le Paradou AC a fait une démonstration à fait à Alger face au KCCA (4-1)

ôté algérien, le Paradou AC a, comme souvent cette saison, produit la différence à domicile (4-1). Tenu en échec par le KCCA ougandais à Kampala (0-0), il a facilement déroulé son football à Alger. Salaheddine Herrari, Yousri Bouzok, Abdelkader Kadri et Aimen Bouguerra ont répondu au seul Allan Okello. Bravo au PAC qui disputera lui aussi pour la première fois la phase de poules.

Le Horoya (GUI), Enyimba et Enugu Rangers (NGA), Zanaco (ZAM), Motema Pembe (RDC), le FC San Pedro (CIV), Bidvest Wts (AFS), Djoliba (MLI) complètent la liste des qualifiés. Il ne manque plus que le vainqueur du duel FC ESAE (BEN) – Génération Foot (SEN) (1-0 à l’aller) qui sera connu mardi. Le tirage au sort de la CDC aura lieu le 10 novembre prochain au Caire. Les seize formations seront réparties, selon le même schéma qu’en LDC, dans quatre groupes de quatre équipes. Les deux premières classées seront qualifiées pour les quarts de finale.

@Samir Farasha