Le MC Alger se déplace mercredi en avion spécial à Kinshasa pour disputer face au FC Renaissance le match retour des  seizièmes de finale de la Coupe de la Confédération avec une avance de deux buts sans en avoir encaissé.Pourtant, l’équipe ne semble pas sereine, comme l’affirme publiquement, chose étonnante à ce niveau de compétition,le manager général  Nacer Bouiche : « Je crains que notre victoire à l’aller ne soit pas suffisante pour valider notre billet au prochain tour,  affirme tout de go en conférence de presse,  le dirigeant  chnaoua, car la mission sera très délicate à Kinshasa, dans un match qui se jouera dans des conditions climatiques auxquelles nos joueurs ne sont pas habitués ». Le pessimisme  Vert et  Rouge  s’explique selon Bouiche par le déroulement du match aller; « On a mis beaucoup de temps pour entrer dans le match à l’aller, au point de passer à côté pendant toute la première période. Et même si nos joueurs ont rendu une meilleure copie lors de la seconde manche, avec à la clé deux buts marqués, j’estime qu’on avait les possibilités d’en inscrire au moins deux autres si on avait joué sur notre véritable valeur ».Aux joueurs de démentir Bouiche en sortant une performance de derrière les fagots. Une chose est sûr, le MC Alger devra faire sans  deux éléments offensifs essentiels. En l’ocurrence Mohamed Seguer et Hadj Boughèche.

@Cheikh Mabele