La quatrième journée  de la phase de groupes de la Coupe de la Confédération africaine de football  a été globalement profitable aux clubs nord-africains. Avec trois succès, deux nuls et une défaite.

A noter  que deux succès ont été obtenus en déplacement. Le premier net et sans bavure  est l’oeuvre de l’ES Sahel  et a été obtenu à Lagos, une terre où il n’est jamais facile de s’imposer,  face  à l‘Enugu Rangers (2-0). Grâce à deux buts signés Maher Hannachi (19′) et Hibeb Msakni (69′ sur penalty), les Tunisiens , qui avaient déjà dominé le même adversaire une semaine plus tôt à Sousse, prennent donc la tête du groupe B et font un pas décisif vers les quarts de finale. Pour eux, les longs voyages sont terminés puisque les deux ultimes matches de la poule les opposeront  à domicile au Burkinabés du Salitas FC  et à Sfax face à leu rival de la Ligue 1, le CSS.  D’ailleurs, ce dernier est également revenu avec un bon point de son déplacement à Ouagadougou et conforte ainsi sa deuxième place. ESS et CSS  ont la possibilité de valider leur billet pour le prochain tour dès la cinquième journée en cas de succès.

NAHD - Goar Mahia (1-0), photo cafonline.com

NAHD – Goar Mahia (1-0), photo cafonline.com

Dans le groupe D, le Nasr Hussein Dey est bel et bien la grande surprise de cette phase de groupes. Le presque nocive club algérien sur le plan continental confirme qu’il est capable d’aller loin dans l’épreuve. Globalement solides en déplacement, avec notamment ce nul ramené du Caire face au Zamalek (1-1) , les protégés de Meziane Ighil semblent imbattables à domicile. Après un premier succès face aux Angolais du Petro Atletico (2-1),il ont pris ce dimanche la mesure d’un excellent Gor Mahia (1-0) dans un stade olympique du 5 julllet tout acquis à leur cause .Un but inscrit tôt dans le match par Yousfi (10′)  à suffi à mater les Kenyans et  à  propulser les « Sang et Or » en tête du classement.Un  autre succès dans dix jours face au Zamalek à domicile  offrirait au représentant algérien  le premier quart de finale continental de leur histoire.

Mais attention, les Chevaliers Blancs du Caire semblent avoir retrouvé des couleurs comme le montre leur précieuse victoire à Luanda face au Petro Atletico (1-0). le leader de la Premier League égyptien ne peut pas se permettre de quitter une compétition africaine par la petite porte. Faire partie des potentiels vainqueurs et à minima du dernier carré, tel est en principe le destin du géant du Nil.

La Zamalek a relevé la tête à Luanda

La Zamalek a relevé la tête à Luanda

La mauvaise pioche – relative –  de la quatrième journée est marocaine. Le bilan chérifien est  globalement négatif. D’abord parce que le Hassania Agadir, champion sortant de la Botola, a perdu pied  au Bénin chez le modeste  AS Ohôto (0-1) qu’il avait déjà péniblement battu à domicile  et ensuite parce que le RS Berkane  et le Raja Casablanca n’ont pas réussi à se départager (0-0). Bien sûr, dans un groupe composé de trois clubs chérifiens la Botola va sans doute prendre les deux places qualificatives. Mais la suite de la compétition risque d’être plus ardue si  le Raja, Berkane et/ou Agadir ne haussent pas leur niveau. Car, ne l’oublions pas, le  Raja Casablanca est le détenteur du titre continental  et il est dans l’obligation de mettre plus de motivation et  de montrer plus  talent à défendre son bien.

@Cheikh Mabele 

 

Les résultats de la 4ème journée

Groupe A 
AS Otôho (Congo) – Hassania Agadir (Maroc) 1-0
RS Berkane (Maroc) – Raja de Casablanca (Maroc) 0-0

Groupe B 
Enugu Rangers (Nigeria) – ES Sahel (Tunisie) 0-2
Salitas FC (Burkina Faso) – CS Sfaxien (Tunisie) 0-0

Groupe C 
Asante Kotoko (Ghana) – Nkana FC (Zambie) 3-0
Al-Hilal (Soudan) – Zesco United (Zambie) 3-1

Groupe D 
Petro Atlético (Angola) – Zamalek (Egypte) 0-1
NA Husseïn-Dey (Algérie) – Gor Mahia (Kenya) 1-0.