Pour l’attaquant du  RS Berkane  Kodjo Laba le moment de gloire a peut-être sonné. Avec son club marocain il va disputer sa première finale Coupe de la Confédération.  Ce sera face à un géant continental historique, en l’occurence le Zamalek du Caire.  Tout comme son club. Il se dit prêt à faire ce qu’il faut pour y arriver  en expliquant comment :  » Le travail, rien que le travail. Après, on a un groupe de qualité et il y règne une bonne ambiance, a-t-il confié dans les colonnes du site cafonline.com, on s’entend bien et j’ai la chance de marquer grâce à mes coéquipiers qui me donnent les bons ballons mais l’important pour moi c’est d’abord l’équipe. Les performances individuelles viennent après ».

L’international togolais, arrivé  au club dirigé par le président de la FRMF, Fouzi Lekjaa, estime que cette performance est largement méritée:  » “Si on est arrivé en finale, c’est justement pour gagner la Coupe. La première arme de notre équipe, c’est l’harmonie qui y règne. Après, il ya un staff et l’entraîneur qui font un travail de qualité”. A 26 ans,ce serait une première consécration internationale et une belle façon de compenser l’absence des Eperviers de Lomé  de la prochaine Coupe d’Afrique des nations. Le Togo ayant été éliminés dans un groupe composé de l’Algérie, du Bénin et de la Gambie.

      @2022mag.com