Battu 1-0 dans le temps additionnel en finale aller, le club cairote entend bien renverser la vapeur ce dimanche soir à Borg El-Arab. Pour mettre fin à une longue attente… Mais la RSB a toutes les cartes en main.

Une semaine pour fortifier ses convictions et se remotiver. Battu à Berkane 1-0 dimanche passé en finale aller de la Coupe de la Confédération, le Zamalek a probablement regretté ces quelques secondes d’absence sur le plan de la concentration.

Alors que le match était parvenu quasiment à son terme, le club cairote concédait un ultime contre dans le couloir gauche, mené par le Togolais Kodjo FO-Doh Laba. Dix secondes plus tard, ce dernier hurlait sa joie après avoir battu le jeune Omar Salah, impeccable jusqu’alors dans le but zamalkaoui. On jouait alors la 94e minute.

Le Zamalel peut compter sur  Borg El Arab Stadium plein et des ultras chauds, chauds, chauds...

Le Zamalel peut compter sur Borg El Arab Stadium plein et des ultras chauds, chauds, chauds…

Ce but n’était en réalité que le maigre témoignage d’une domination constante de la Renaissance de Berkane, mais contestée par un jeune gardien de but dont c’était la première titularisation en raison des absences du titulaire suspendu (Gennesh) et de sa doublure blessée (Emad El Sayed).

Christian Gross, le technicien helvète du Zamalek, sait ce que son équipe doit faire, ce soir à Borg El-Arab, devant un public dont on espère qu’il portera les Chevaliers Blancs. 60 000 spectateurs sont attendus dans l’enceinte de la banlieue d’Alexandrie.

Christian Gross, un premier trophée continental avant le titre de champion d'Egypte  ?

Christian Gross, un premier trophée continental avant le titre de champion d’Egypte ?

AU moment de se présenter contre les « Orange mécaniques » de la RS Berkane, le Zamalek sera privé de deux pièces maîtresses, le latéral tunisien Hamdi Nagguez et son buteur Omar El-Said, tous deux suspendus. Pour compenser cette dernière absence, Gross pourra s’appuyer sur sa recrue hivernale, le Marocain Khalid Boutaïb. L’international fait son retour après une blessure au genou, tout comme le gardien titulaire Gennesh.

De son côté, la RS Berkane n’a besoin que d’un match nul pour remporter ce qui serait son premier titre continental. Les hommes de Mounir Jaouani ont le talent individuel et l’expérience sur un plan collectif pour réussir cet exploit. 

Ils s’appuieront une fois de plus sur leur buteur maison Fo-Doh Laba, 8 buts dans le tournoi. Ce dernier on le sait est très convoité et des clubs français (Clermont Foot) se seraient positionnés… Une autre rumeur l’envoie prochainement… au Zamalek ! 

Sur ce que Berkane a proposé lors de la finale aller, on peut s’attendre effectivement à ce que le club

 La Renaissance pourra compter sur Kodjo Laba, le meilleur finisseur de la compétition (8 buts )

La Renaissance pourra compter sur Kodjo Laba, le meilleur finisseur de la compétition (8 buts )

marocain n’adopte pas totalement une posture défensive. De son côté, le Zamalek va devoir faire preuve de patience et de maîtrise, dans une finale retour où on attendra un peu plus de ses joueurs expérimentés en termes de précision et d’efficacité devant le but. On pense évidemment aux internationaux Hamed et Kahraba, mais aussi à Boutaïb s’il est titularisé.

Pour préparer au mieux cette manche retour, Berkane est arrivé au Caire mercredi matin, emmené par le président délégué Abdelmajid Madrane. Le club a enchaîné les séances avec un effectif qui, contrairement au Zamalek, affiche complet. Berkane semble désormais libéré d’un poids et décomplexé après avoir remporté sa première victoire contre un club égyptien. La RSB n’est plus qu’à 90 minutes d’un triomphe africain. Qui l’eût cru, en début de saison ?

@Samir Farasha