Le derby nord-africain le plus excitant aura lieu au Caire où Al-Ahly devra être à son meilleur niveau pour empêcher l’Espérance de Tunis de lui jouer un mauvais tour. Al-Ahly sait d’ores et déjà que le championnat d’Egypte 2015 est dévolu au Zamalek et qu’il ne lui reste, pour maintenir son prestige au plus haut, que la Coupe de la Confédération dont il détient le trophée d’ailleurs. Ce match sera l’occasion pour le nouvel entraîneur de l’EST, le Français José Anigo, de plonger dans la grand bain de la compétition africaine. Il ne pouvait pas rêver meilleur bizutage.

Dans l’autre match du groupe A, l’Etoile du Sahel, qui a su garder son entraîneur Fawzi Benzarti et se faire prêter par Al-Sadd son ancien buteur algérien Baghdad Bounedjah, cherchera à prendre un sérieux avantage sur ses concurrents – Al-Ahly-ES Tunis peut se terminer par un nul – en dominant le Stade Malien  à Sousse. Le groupe B a également droit à son choc égypto-tunisien. Le Zamalek qui se ballade en Premier League, toujours invaincu depuis l’arrivé de l’entraîneur portugais Jesualdo Ferreira, mesurera sa puissance face à un   CS Sfaxien pas très fringant en Ligue 1 mais toujours plus exigeant lorsqu’il dispute une compétition continentale. Le duel Leopard de Dolisie ( Congo) – Orlando Pirates opposera deux outsiders dont l’ambition sera de brouiller les cartes des deux présumés favoris, le Zamalek et le CS Sfaxien.

Le programme

Vendredi 26 juin

 Groupe A

Sousse: ES Sahel (Tunisie) – Stade Malien (Mali)

 Samedi 27 juin

Dolisie: AC Leopards (RDC) – Orlando Pirates (Afrique du Sud)

 Groupe B

Le Caire : Zamalek (Egypte) – CS Sfaxien (Tunisie)

Dimanche 28 juin

Groupe B

Al-Ahly (Egypte) – ES Tunis (Tunisie)

@2022mag.com