CS Constantine

CS Constantine

Vainqueur sur le terrain de l’USM Bel Abbès (1-0) en seizièmes de finale de la Coupe d’Algérie, les Sanafirs étaient en principe sous la menace de perdre le gain match pour avoir fait entrer en jeu un troisième joueur étranger alors que le règlement n’en autorise que deux.

En effet, le Malien Ousmane Barthé est entré en jeu à une minute de la fin de la prolongation alors que le Malgache Paulin Voavy et le Malien Aminou Bouba étaient encore sur la pelouse. Les Bel-Abbésiens n’ont pas manqué de porter dès réserves.

Outre l’élimination, le CS Constantine risquait un an de suspension pour le joueur en cause et un an pour le responsable du club. Mais c’était sans compter sur les miracles de la bureaucratie de la ligue de football professionnel qui a, in fine, décidé de faire rejouer le match sur terrain neutre, en l’occurrence à Alger le 3 janvier prochain. L’USM Bel-Abbès n’a certainement pas fini de ruer dans les brancards…

 

@2022mag.com