Le MC Alger est vraiment de retour au meilleur niveau. Après un début catastrophique en Ligue 1 où il a fini par rebondir, la belle éclaircie se confirme sur le plan international. En effet , l’équipe dirigée par le nouvel homme fort,Adel Amrouche, a réalisé un gros coup à Riyad  en s’imposant face au deuxième plus gros club saoudien, Al Nassr (1-0) grâce à un but signé Walid Derrardja à l’heure de jeu.

Un succès rendu possible par la discipline tactique des Algérois, une solidité défensive  impressionnante et une utilisation des contres qui a fait mal aux hommes de l’Uruguayen José Daniel Carreno .Al Nassr qui a fait des  efforts colossaux lors du dernier mercato  avec plus de 30 millions d’euros investis afin de suivre le rythme de son puissant concuurent local, Al Hilal, subit don un sacré coup dur. Cette élimination dans une compétition  entièrement subventionnée par l’Arabie saoudite laissera des traces dans un groupe  formé pourtant de joueurs rompus aux grands compétitions européennes à l’image de du Nigérian Ahmed Musa  ( qui a coûté 16 millions d’euros) et de l’international marocain  Nordin Amarabat (7 millions d’euros)  pour ce citer que ceux-là. De son côté, le MC Alger sait qu’il n’a fait que la moitié du chemin. In fine, tout se jouera sans doute dans l’incandescence  du stade olympique du 5 juillet où le les Chnaouas seront un précieux douzième homme.

@2022mag.com

 Les équipes

Al-Nasr : Oualid Abdellah, El Mansour, (Khamis 67’), Moussaoui, Ramos, El Ghanam, Betros Manios, Amrabat,, Azzi J. (El-Fridi 65’), Chouri, Ahmed Musa, Sahlaoui. Entraîneur: Daniel Carreno.                                          MC Alger: Chaal, Hachoud, Mebarakou, Azzi, Haddouche, Dieng, CEO, Bendebka, Amada (Souibaah 82’), Nekkache (Arous 87’), Benothmane (Derrardja 58’). Entraîneur :  Adel Amrouche