La crise sanitaire créée par la pandémie  de la Covid-19 encore très vivace dans la plupart des pays arabes a fait beaucoup de dégâts, même si certains championnats nationaux ont repris ou espèrent reprendre dans les semaines à venir. Toutefois, en ce qui concerne la Coupe arabe des clubs qui a été stoppée au stade des demi-finales, il semblerait que l’on se dirige vers une annulation pure et simple de la compétition. C’est l’information  développée par  un   quotidien marocain. En effet, selon le généralement très bien informé Assabah (« Le Matin) les finances de l’Union des associations du football Arabe (UAFA) seraient dans le rouge, ce qui met en péril la suite de leur événement phare la Coupe Mohammed VI. Toutefois, selon la même source, les quatre clubs encore en course, en l’occurence le Raja Casablanca (Maroc), l’Ismaily (Egypte ), l‘Ittihad Jeddah  et  Al-Shabab Riyad  (Arabie Saoudite)  seraient tout de même dédommagés. Il faut rappeler que le vainqueur du trophée devait toucher la rondelette somme de 6 millions de dollars.

@2022mag.com