Le Belge Mac Wilmots sera le nouveau sélectionneur de la Côte d’ivoire pour les deux prochaines années. Il succède au Français Michel Dussuyer démissionnaire au lendemain de l’élimination des Eléphants dès le premier tour de la CAN 2017. L’ancien sélectionneur des Diables Rouges de Belgique ne sera sans doute pas sur le banc mercredi soir à Krasnodar  pour affronter la Russie mais sans doute le lundi 27 mars à Paris pour le match contre le Sénégal. Le président de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Sidy Diallo,  s’est félicité de cet accord « Nous avons fait le bon choix et nous comptons sur le soutien de tous les Ivoiriens, a-t-il confié » à RFI tout en précisant : « Marc Wilmots avait des propositions financières largement supérieures ailleurs. Il est venu en Côte d’Ivoire pour le projet ». Selon des informations relayées par les médias belges, Wilmots émargerait autour de 50 000 euros par mois; Soit un revenu annuel de 600 000 euros, alors qu’il touchait un salaire annuel d’un million d’euros à la tête de l’équipe de Belgique. Ses deux premières missions consisteront à qualifier les Eléphants  au Mondial 2018 et à la CAN 2019. En cas de réussite, son contrat pourrait être prolongé  jusqu’à la CAN 2021 que  la Côte d’Ivoire organisera.

@Cheikh Mabele