L’équipe nationale du Qatar va disputer  la Copa América qu’organisera le Brésil du 15 qui au 7 juillet. Il sera avec le Japon, l’autre invité exceptionnel de la Commebol, qui jusque-là s’était souvent contentée d’ouvrir la compétition aux Etats-Unis et à des formations  d’Amérique centrale.

Le fait d’être le prochain pays organisateur du Mondial en 2022 et d’avoir  remporté avec panache le titre de champion d’Asie en février dernier  ont valu  à l’Émirat cette invitation. Cela arrive au bon moment, car désormais cette équipe est devenue enfin compétitive. Il se murmure d’ailleurs que le Qatar sera à nouveau invité  lors de l’édition 2020 en compagnie de l’Australie.

L’avis  de Felix Sanchez, sélectionneur du Qatar

Dans un long entretien paru dans les colonnes du site Fifa.com quelques jours avant le voyage vers Rio de Janeiro,  le technicien espagnol, qui a emmené son équipe  à son premier  titre de championne d’Asie en 2019, et dont le contrat a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2022, dès le lendemain du sacre, s’est dit évidemment très heureux de cette invitation en Amérique latine terre de foot s’il en est. Pour lui, la préparation du Mondial que le Qatar organisera dans quatre ans  commence maintenant. Une participation honorable au Brésil  renforcera les chances de son jeune effectif de  réaliser une Coupe du monde  digne des sacrifices consentis par l’Émirat du golfe arabe.

Felix Sanchez ( photo afc.com)

Felix Sanchez ( photo afc.com)

Felix Sanchez: » Il ne faut jamais perdre de vue ses objectifs à long terme. L’État du Qatar prépare un événement historique : l’organisation de la Coupe du Monde 2022. Nous devons nous assurer que l’équipe sera au rendez-vous et à la hauteur des attentes du pays. En clair, nous ne participerons pas uniquement pour nous-mêmes. Nous sommes bien décidés à marquer l’histoire de la Coupe du Monde, d’autant que le Qatar n’a jamais participé à cette compétition. Notre intégration à la Copa America représente une étape importante sur la route de la Coupe du Monde, mais ce voyage, nous l’avons entamé depuis longtemps ».

« Il s’agit d’un tournoi officiel. Nous allons rencontrer des équipes expérimentées, d’un niveau supérieur à celles que nous avons croisées en Asie. Dans notre groupe, nous affronterons l’Argentine, qu’on ne présente plus, et la Colombie, une sélection habituée aux performances exceptionnelles, que ce soit en Coupe du Monde ou en Copa America. Le Paraguay présente aussi de solides références. Je pense que ces matches constituent un test important pour moi et pour mes joueurs. Ils vont nous permettre de nous situer et de mesurer le travail qui nous reste à accomplir ».

 » Nous avons beaucoup de jeunes joueurs et nous allons donc chercher à emmagasiner de l’expérience face à des adversaires de haut niveau. Plus précisément, nous allons nous familiariser avec le jeu pratiqué en Amérique latine en disputant un tournoi prestigieux, devant de nombreux supporters. Cette expérience va nous permettre de régler des détails importants, sur le terrain comme en dehors. Je veux que mon équipe livre des performances correctes et honorables. Je souhaite aussi qu’elle démontre que nous avons progressé. Ce n’est pas qu’une question de points ou de qualification pour la seconde phase même si, bien entendu, je serais heureux de prolonger notre séjour au Brésil ».

L’historique des invités

Copa America

Copa America

La Copa America organisée au Brésil cette année fête sa 46e édition. Les premières invitations lancées par le Commebol remontent à 1993. D’abord à des équipes d’Amérique centrale ou d’Amérique du Nord. Ainsi,  le Mexique a été présent dix fois (1993, 1995, 1997, 1999, 2001, 2004, 2007, 2011, 2015 et 2016), le Costa Rica  cinq fois  (1997, 2001, 2004, 2011 et 2016) suivis par la Jamaïque (2015 et 2016), Haïti (2016), Honduras (2001) et le Panama (2016).  Les Etats-Unis, eux, y ont participé  à quatre reprises  (1993, 1995, 2007 et 2016). Ce pays a même eu l’honneur de recevoir la compétition sur son sol en 2016. Invité deux autres équipes permet aussi de former  trois groupe de quatre équipes puisque l’Amérique laine en compte seulement dix.

 2019 : l’Asie au menu

L’épreuve reine sud-américaine  ouvre pour la deuxième fois ses portes à un autre continent.  Après le Japon en 1999, l’Asie  sera représentée  cette fois par ses deux meilleures équipes. En effet, le Qatar, champion continental en 2019 et son adversaire malheureux en finale, le Japon,  auront une formidable chance de se mesurer à quelques unes des meilleures équipes de la planète, Brésil, Argentine, Uruguay, Colombie, pour ne  citer que les plus emblématiques. Cerise sur le gâteau, elles ont, théoriquement, la possibilité de devenir la première équipe au monde à détenir une double casquette de champion continental. Le Japon a été quatre fis champion d’Asie en 1992, 2000, 2004 et 2011  alors que le Qatar  a célébré son premier titre en janvier-février 2019 aux Emirats arabes unis. Représentant de l’Amérique centrale, le Mexique avait réussi à disputer deux finales en 1993 et 2001.

Les groupes

Groupe A : Brésil, Pérou Bolivie, Venezuela

Groupe B : Argentine, Colombie, Paraguay, Qatar

Groupe C : Uruguay, Equateur, Chili, Japon

Le calendrier du Qatar : 16 juin; Qatar-Paraguay. 19 juin :  Qatar – Colombie. 23 juin : Qatar -Argentine

Les confrontations Qatar – sélections d’Amérique Latine 

16 novembre 2005 – Amical – Doha : Qatar – Argentine, 0-3. 5 juin 2019 :  Amical : Brasilia : Brésil – Qatar, 2-0. 26 février 1986 :  Amical : Doha : Qatar- Paraguay , 1-1.

Les 23 du Qatar

Qatar , champion d'Asie 2019

Qatar , champion d’Asie 2019

Gardiens: Youssef Hassan (Al Gharafa)Mohammed Al Bakri (Al Khor), Saad Sheeb (Al Sadd)

Défenseurs: Boualem Khoukhi (Al Sadd ),Tareq Salman (Al Sadd), Bassam Husham (Al Duhail), Pedro Correira (Al Sadd), Hamad Ismael (Al Sadd), Tameem Al-Muhaza (Al Gharafa ), Abdullah Abdul Salam (Al Duhail ), Al Mahdi Ali (Al Sadd ), Abdulkarim Hassan (Al Sadd )

Milieux de terrain : Hassan Al Haydos (Al Sadd), Assim Madebo (Al Duhail), Karim Boudiaf (Al Duhail), Ahmed Fathy (Al Arabi), Ahmad Moain (Qatar SC ), Abdulaziz Hatim (Al Gharafa ), Salem Alhajri (Al Sadd)

Attaquants, Ali Afif (Al Duhail), Almoez Ali (Al Duhail), Akram Afif (Al Sadd), Ahmed Al Aeldin (Al Gharafa )

@ Faycal Chehat