L’attaquant international algérien du Club Africain, Abdelmoumène Djabou, ne serait pas hostile à une expérience au Moyen Orient. Dans un entretien accordé à Echourouk, une radio tunisienne, il évoque avec une grande franchise des contacts avec le club souadien d’Al-Hilal FC de Riyad : “J’ai eu un contact sérieux avec le club saoudien d’Al-Hilal qui me voulait déjà dans ses rangs l’été dernier, avant que la transaction n’échoue en raison des exigences financières du Club Africain “, a-t-il confié. Avant d’ajouter: “Les Saoudiens sont revenus à la charge avec cette fois-ci plus d’insistance car les responsables d’Al-Hilal comptent bâtir une équipe compétitive pour l’avenir, une manière de faire revenir le club sur le devant de la scène, ils m’ont fait savoir que je fais partie de ce projet.” Pas du tout langue de bois, l’ancien joueur de l’Entente de Sétif avoue préférer, pour des raisons financières et de fiscalité avantageuse, poursuivre sa carrière dans le Golfe qu’en Europe où il affirme avoir encore des prétendants.

 

@2022mag.com