Le classico du Caire tant attendu entre le Zamalek et Al Ahly  a été une déception. Un match moyen et un partage des points sans but  ont fait en sorte que le statu-quo  demeure  en tête de la Premier League. Le Zamalek, qui recevait,  conserve deux longueurs  d’avance (54 pts)   sur son adversaire. Un écart insignifiant alors qu’il reste encore  onze journées à disputer. Presque le tiers de la compétition. Et pour couronner le tout, les deux points perdus par les deux géants profitent un peu au troisième larron, le Pyramids FC qui pointe à six longueurs du premier et à quatre seulement de son dauphin. En clair, le titre est loin d’être joué. Tout comme la deuxième place qualificative pour la Ligue des champions.

@2022mag.com

Les équipes

Zamalek: Mahmoud Gennesh, Hazem Emam, Mohamed Abdel-Ghani, Mahmoud Hamdi, Abdallah Gomaa, Tarek Hamed, Ferjani Sassi, Ahmed Sayed (Hamid Ahaddad, 62′), Youssef Ibrahim, Mahmoud Kahraba (Omar El Said, 81′) Khalid Boutaib (Mohamed Abdel-Salam, 90+2′). Entraîneur : Christian Gross

Ahly: Mohamed El-Shennawi, Mohamed Hani, Saad Samir, Ayman Ashraf, Ali Maaloul, Hossam Ashour, Amr El-Sulaya, Ramadan Sobhi, Ajayi Junior Junior Ajayi, 81′), Nasser Maher, Marwan Mohsen (Walid Azaro, 73′). Entraîneur : Martin Laserte