A Manchester City, le penalty tiré et manqué par l’international algérien Riyad Mahrez contre Liverpool (0-0) a fait couler beaucoup d’encre. Même si on est resté plus mesuré que lors du penaltygate  (Neymar-Cavani) qu avait secoué il y un an le Paris SG. Dimanche, le penalty aurait dû être tiré par Gabriel Jesus (21 ans) mais au dernier instant Pep Guardiola a fait le choix du Fennec avec le résultat que l’on sait.

Grand seigneur, le Brésilien a déclaré ne pas en vouloir à son coéquipier: « Pep Guardiola et  ses adjoints ont décidé que Riyad devait tirer  le penalty. Evidemment que je n’étais pas  content. Comme Riyad, je suis un tireur de penalties.Je voulais  le faire  J’étais confiant. Il était donc normal de manifester mon mécontentement lorsqu’on m’a empêché de le faire. Mais Pep a parlé avec moi. Cela fait partie du footbal. Ce sont des  choses qui  se produisent parfois. Je soutiendrai Riyad si le responsable le choisit à nouveau ».

 Il faut dire que  fin psychologue, le technicien catalan n’a pas laissé les choses s’envenimer en s’excusant auprès de l’ancien joueur de Palmeiras : « Jesus a voulu le tirer. Je m’excuse. C’était ma décision.Pendant les six ou sept derniers mois, les penalties étaient toujours pour Sergio Agüero, mais il était sur le banc. Riyad a eu le courage et les couilles de frapper le penalty. Lors des séances d’entraînement, il a frappé les tirs au but parfaitement, mais cela arrive parfois ». Bref,  l’incident  est clos.  Une histoire de gentlemen. Bref, à l’anglaise .

@Cheikh Mabele