C’était une première  samedi à Charleroi pour Adem Zorgane  et Nadhir Benbouali Les deux anciens du Paradou, le premier arrvé il y a un an, et le deuxième qui disputait ses premières minutes ( 30 mn exactement ) avec les Zèbres, ont été battus par l‘Union Saint-Gilloise (1-0) lors de la deuxième journée de  Jupiler Pro League.

Leur équipe n’a pas été à la hauteur comme l’a reconnu Zorgane à l’issue de la rencontre : « On était déçu d’encaisser, on était bien concentré défensivement, mais on n’a pas suivi le joueur sur le but. On a bien entamé la seconde période, mais ce n’était pas bon en première période. On a mieux géré la seconde période, on a mieux contrôlé le ballon, mais ils ont marqué sur un contre. Ce genre de match se joue sur des détails. On avait de bons automatismes avec Bayo la saison dernière, il faut travailler avec Badji et Benbouali. On va s’entendre, on va créer des occasions et marquer des buts ».

Benbouali ors de sa présentation par Charleroi (au côté de Adem Zorgane)

Benbouali ors de sa présentation par Charleroi (au côté de Adem Zorgane)

L’entraîneur de Charleroi,  Edward Still, a également eu un moit  ppur le jeune et prometteur Benbouali dont c’était les trente premières minutes  et auquel ll a promis de laisser de temps qu’il faudra pour trouver ses marques dans l’effectif :  » Benbouali manque de rythme, il lui manque une vraie préparation, ça va prendre un petit peu de temps, mais on connait ses qualités. Le technicien carolo a expliqué que jusqu’à la veille du match il ne savait pas s’il allfait pouvoir lancer son joeur dans la bain :  « Je ne jouais pas au poker menteur, ce n’est pas mon genre Nous n’avons appris que jeudi soir que les derniers documents étaient arrivés et que tout était en ordre ».

Le natif de a ainsi disputé une demi-heure, ses premières en Belgique. « Il a montré de bonnes choses à l’entraînement. On savait qu’il n’était pas encore fit, mais on n’a qu’un seul 9 avec Badji et cela aurait été bête de s’en priver. Parfois, il faut aussi faire confiance à la qualité intrinsèque du joueur. En plus, Badji s’était coupé et à la mi-temps, il souffrait beaucoup. Tout était alors réuni pour le voir sur la pelouse ». Le talentueux algérine n’a touché qu’une doizaine de ballons mais il a laissé entrervoir toutes ses dispositions techniques  et son implication.  Il pourrait faire partie de l’équipe entrante samedi prochain à l’occasion de la réception d‘Ostende.

@Cheikh Mabele