Charleroi semble très bien partie pour être la belle surprise de la saison 2019-2020  en Jupiler Pro League. Sous la houlette  de son jeune entraîneur Karim Belhocine , le club entame le dernier tiers du championnat sur le même rythme que celui qu’il s’impose depuis août et qui lui vaut d’être invaincu depuis 12 journées. Après la longue trêve, les Zèbres sont allés chercher le point du match nul (1-1) face à Eupen. Ce qui a satisfait le boss technique : « Nous avons livré une bonne première mi-temps, nous étions bien en place et avons eu pas mal d’occasions, a confié le Franco-Algérien en conférence de presse, un but qui tombe vite de notre côté avant cette égalisation d’Eupen. Mais nous avons su réagir et sommes repartis vers l’avant. Notre seconde période a été moins bonne et notre adversaire nous a posés plus de problèmes ».

Un léger accroc qui ne le perturbe  nullement l’ancien coach adjoint d‘Anderlecht, il veut par contre mettre le doigt sur les choses positives : « Ce nul n’est pas inquiétant, c’est un match de reprise. Il manque du rythme et les équipes ont travaillé dur durant le stage hivernal car elles se préparent pour les trois prochains mois. Le plus important à mes yeux est d’avoir vu mes joueurs essayer au plus loin des choses. Ils n’ont pas voulu se laisser dépasser par Eupen, un bon adversaire qui pose des problèmes à toutes les équipes. Mes joueurs n’ont rien lâche au niveau de la mentalité. Il faut continuer et ne pas oublier que c’est notre douzième rencontre sans défaite ». Il faut rappeler qu’après 22 journées, les Zèbres sont quatrièmes à deux points du dauphin, La Gantoise. Toutefois, avec un match en plus à disputer et en cas de victoire, ils prendront la deuxième place  mais à une distance respectable  du leader le FC Bruges.  Pour Charleroi, l’objectif est de finir dans le top 6 qui donne accès aux play-offs 1. C’est en bonne voie.

@2022mag.com