Après un début de saison  2020-2021 somptueux, le Sporting de Charleroi a connu un hiver compliqué avec des bas et des hauts ; A vrai dire plus de bas que de hauts. il a dégringolé dans la hiérarchie en tombant du podium puis en s’installant dans le ventre mou du classement. Depuis le début du printemps, on sent un léger mieux. L’objectif étant d’entrer dans le top 6 et de participer aux Plays-off 1. Mais le match nul concédé dimanche à domicile face à l’Excel Mouscron (1-1) a encore fait perdre deux points précieux aux coéquipiers de Guillaume Gillet. L’entraîneur des Zèbres est bien sûr déçu par cette contre performance mais, fidèle à son tempérament, il ne baisse pas les bras et veut transmettre cet esprit positif à son groupe : « On est déçu de ne prendre qu’un point ce soir., a confié Karim Belhocine en conférence de presse, on a égalisé à la fin en ayant pourtant eu plus d’opportunités mais on a encaissé ce but. Mouscron nous a aussi fait mal avec quelques occasions ».

L’analyse du match permet  au coach franco-algérien de mettre le doigt sur les manques à combler : « On est bien rentré dans le match. On cherchait des décalages, des combinaisons mais on n’était pas assez dangereux devant le but.. Mais le dernier geste, l’avant-dernier, le dernier centre, la dernière passe, c’est ce qui fait qu’on s’est créé peu d’occasions et que l’adversaire peut avoir des contres.  Il y a deux façons de réagir face à ça pour évacuer cette frustration. Il y a ceux qui se battent et qui se rendent compte que la frustration on la crée en ne faisant pas tout au moment où on doit le faire. On a juste à en faire plus sur le terrain et ça pourrait nous éviter de nous poser des questions. Le scénario peut être frustrant parce qu’on prend un but et on doit courir après le score ».  Après 32 journées, Charleroi occupe la 12e place de la Jupiler League  à cinq points de l’OH Louvain  et conserve encore une chance d’accrocher le bon wagon. Un succès mercredi devant Beerschot  en match retard permettrait  aux hommes du natif de Vénissieux de retrouver l’espérance.

@2022mag.com